Projet

Vers Montpellier sans SIDA : un rêve accessible

Lancement officiel du projet "M sans SIDA"

Le 2 avril, Madame le Pr Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de Médecine et marraine du projet, ainsi que Monsieur Bertrand Audoin, vice-president de L’IAPAC (International Association of Providers of AIDS Care) étaient aux côtés de Philippe Saurel, maire de Montpellier, pour signer la charte d’engagement de la ville de Montpellier dans la lutte contre le VIH, les discriminations, les IST/hépatites et la tuberculose, en présence de Thomas LE LUDEC, Directeur Général du CHU de Montpellier et du Dr Alain Makinson, porteur du projet « Vers M sans SIDA » et de tous ses acteurs.

 

Le programme «Vers Montpellier sans SIDA» ou «M sans SIDA» a comme objectifs de promouvoir la prévention diversifiée de l’infection VIH et des autres infections sexuellement transmissibles dans le cadre d’une stratégie de promotion de la santé sexuelle, et notamment d’augmenter la couverture de la PrEP (prophylaxie Pré Exposition) chez les populations les plus exposées au risque VIH de Montpellier, quelle que soit l’orientation sexuelle, et ainsi de réduire le nombre de nouvelles infections par le VIH.

 

L’infection VIH reste une priorité, car c’est l’Infection sexuellement transmissible la plus grave en raison de son impact négatif sur l’immunité, la nécessité de prendre des traitements et d’un suivi « à vie », et des répercussions psychologiques et des stigmates que cette infection engendre toujours.

 

Le programme mobilise l’ensemble des acteurs médicaux, paramédicaux, associatifs et politiques de la Métropole pour s’impliquer dans la lutte contre le VIH/SIDA de façon optimisée et coordonnée, en prenant en compte les spécificités du terrain, grâce à un ensemble de mesures diversifiées pour la prévention. L’implication des pouvoirs publics de la Mairie et de l’Agence Régionale de la Santé, et des associations est essentielle. Les actions à mener découlent d’une analyse de l’épidémiologie « locale » de la transmission de l’infection VIH sur Montpellier et ses environs. Ainsi le programme « Vers M sans SIDA » se propose d’intégrer, à l’offre de soins actuelle, des actions multiples pour l’amélioration du dépistage, de la mise sous PrEP et des mesures de préventions diversifées. Un réseau de médecins généralistes, formés à la prévention et à la PrEP, et encadrés par les référents des Maladies Infectieuses du CHU de Montpellier et du CEGIDD (centre de dépistage gratuit) sera primordial à la réussite du programme. L’incitation au dépistage, et la création d’une page web.

 

Vers « M sans SIDA » s’inscrit en synergie avec les actions des villes engagées contre le Sida , dans le cadre de l’adhésion à la charte des « Fast Track Cities » coordonnée internationalement par l’IAPAC et menée dans différentes agglomérations françaises (et du monde) dans l’objectif d’une réduction importante de l’incidence et des complications du VIH sur l’ensemble du territoire français.

 

Le chiffre à retenir
En France, en 2016, on estimait qu’environ 6 000 personnes avaient découvert leur séropositivité pour le VIH, nombre stable depuis 2007.
Quelles populations exposées ?
 Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. C’est le groupe le plus touché par les nouveaux diagnostics VIH sur Montpellier, inacceptable à l’heure où la PrEP prévient 100% des infections VIH si elle est bien prise. Toutes les populations sont cependant concernées par le programme.
Quelle prévention ?

• La prévention diversifiée, adaptée à chaque personne en fonction des risques éventuelles

• Modification des comportements

• La prophylaxie préexposition (PrEP) sur prescription médicale d’un médecin habilité : réduction de l’acquisition du virus proche de 100%

• Le préservatif

• TASP (Treatment As Prevention) : le traitement des personnes séropositives est aussi un moyen de prévention

• Traitement post-exposition 

Quel traitement ?

  La trithérapie de façon systématique et précoce après la découverte d’une infection VIH

 

 

Pourquoi Vers « M sans SIDA » à Montpellier ?

 

Pour des raisons de santé publique, car on observe une prévalence de l’infection VIH élevée dans la communauté gay montpelliéraine. La recrudescence des IST et l’absence de baisse des nouvelles infections VIH sur Montpellier et ses environs justifient pleinement des programmes de renforcement de la prévention diversifiée, dont l’augmentation en puissance de l’offre de consultations en santé sexuelle pour un meilleur dépistage des IST et du VIH, ainsi que le déploiement de la PrEP.

 

Historiquement, Montpellier a toujours montré une collaboration étroite entre structures associatives, santé et associations de patients. Trois associations de prévention de l’infection VIH sont impliquées depuis le début dans le projet : AIDES, ENIPSE et SIDA Info Service. Deux services localisés au CHU travaille en synergie sur le programme, le CeGIDD et le Département des Maladies infectieuses.La ville de Montpellier est « Gay friendly », jeune, étudiante et dynamique, d’où son engagement pour promouvoir la santé sexuelle de ses habitants. Sans oublier le soutien politique de la ville et de la Métropole , de l’ARS, du Conseil de l’Ordre, du CHU, de la Faculté de Médecine et du COREVIH. Et l’Implication forte d’équipes d’«application» du programme et de professionnels de la recherche (impact et études ancillaires) et universitaires en médecine.

 

Le 2 avril marque le lancement officiel du programme et le passage du projet et ses intentions aux actions : en route vers « Montpellier sans SIDA » !

 

 

 

 

25/03/2019

 

Retour au sommaire de la newsletter

  

 

  

 

 

Contact

You're looking for
Prendre rendez-vous
Examinations
Prises en charge spécifiques
Emergency numbers
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Emergency Red Cross
All numbers
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualities
Du rêve pour les enfants du CHU !
Le CHU ouvre 10 lits supplémentaires pour personnes âgées
Joyeux anniversaire Jeanne !!
Agenda
La Fédération de Cancérologie du CHU de Montpellier convie les praticiens jouant un rôle dans le parcours de soins de l’Oncologie à une web-conférence de formation en Cancérologie pratique.
Ces journées sont l’occasion d’aborder toutes les actualités médicales marquantes de l’année le matin et d’aborder l’après-midi sous la forme d’ateliers les bonnes pratiques dans des thèmes de pratiqu
Documents

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> All documents