Coloscanner à l'eau

Coloscanner à l'eau

 

De quoi s’agit-il ?

Le coloscanner est un scanner du colon (gros intestin) qui sert à mettre en évidence des lésions de cette partie de l’intestin. Il est utile à votre médecin pour déterminer l'origine de vos symptômes, dans certaines situations et notamment avant de procéder à une coloscopie chez les patients fragiles. Il peut être utile également dans le cadre d’un bilan préopératoire pour localiser exactement les lésions à retirer par le chirurgien.

 

 

Pourquoi choisir le coloscanner ?

Cet examen permet d’étudier les parois du colon, à la recherche de zones d’épaississement et/ou d’inflammation.

Il est souvent utilisé avant de réaliser une éventuelle coloscopie, puisqu’il s’agit d’un examen moins contraignant et risqué que cette dernière.

 

 

Le déroulement de l’examen :

Pour bien étudier le colon et ses parois, le radiologue a besoin que celui-ci soit distendu. En effet, s’il ne l’est pas, on peut faire des diagnostics erronés.

C'est pour cette raison que l'on remplit le colon de liquide (eau tiède). Celle-ci sera administrée à l’aide d’une canule, par l’anus (comme pour un « lavement »). Vous serez perfusé auparavant. Pour la pose de canule et le remplissage, vous serez couché sur la table d’examen du scanner. Une fois le remplissage effectué, on procédera alors à un scanner avec injection de produit de contraste.

 

Précautions ou surveillances particulières :

L'équipe du service surveille systématiquement le point de ponction au moment de l'injection, et la tolérance du produit de contraste pendant et durant les minutes qui suivent l'examen, Nous recommandons une hydratation importante 1 à 2 litres d'eau dans les heures qui suivent le scanner.

 

Contre-indication :

Risques liés à l'injection de produit de contraste iodé : allergie, asthme, œdème de Quincke, altération de la fonction rénale chez des patients prédisposés, Risques liés à l'irradiation : grossesse. Insuffisance rénale.

 

Quelles complications liées à l’examen ?

Les complications du coloscanner sont exceptionnelles :

- réaction allergique au produit de contraste iodé injecté,

- diarrhée transitoire en fin d’examen

 

Il ne s’agit pas d’une réelle complication mais quelques « fuites » sont possibles : nos équipes mettent tout en œuvre pour que cet examen se déroule au mieux et dans la dignité.

 

Dans des cas très exceptionnels, ces complications peuvent être sérieuses (perforation du côlon).

 

Résultats :

Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

 

 

Mots-clés

coloscanner , scanner abdominal, exploration digestive.

Identification de l'utilisateur

Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:
Identification
Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Le CHU labellisé centre expert RAAC par l’association GRACE
L'unité d'allergologie reconnue "Centre d'excellence"
Une première pierre pour le bâtiment des MIT
Agenda
Sur le thème "le travail invisible révélé à l’étudiant. Transmettre la face cachée de la pratique infirmière."
The ISMRC meeting is a great opportunity to gather researchers from academia and industry to share information about technical developments, clinical trials and late breaking news
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents