Centre Expert Parkinson de Montpellier (CEPMo)

 

 

 

CEPMo, Hôpital Gui de Chauliac
80 avenue Augustin Fliche, 34295 Montpellier cedex 5
Numéro du secrétariat : 04 67 33 74 13
cepmo@chu-montpellier.fr

 

Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtreInfos consultation

Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtreDépliant

 

  

Le Centre Expert Parkinson de Montpellier (CEPMo) accompagne les patients atteints de maladie de Parkinson et syndromes apparentés dès l’annonce du diagnostic puis tout au long du suivi thérapeutique. La prise en charge est assurée par une équipe multidisciplinaire. Le CEPMo intervient en complément de l’offre de soins de proximité et ne se substitue pas à la prise en charge médicale habituelle. Le Centre propose des soins en consultations ou en hospitalisation et développe l’éducation thérapeutique car il est essentiel que le patient soit acteur de sa maladie.

  

  

Historique de la création du Centre Expert Parkinson de Montpellier

En avril 2010, à la suite des Etats Généraux des personnes touchées par la maladie de Parkinson, l’association France Parkinson a édité le Livre Blanc Parkinson qui mettait en avant le témoignage de patients et leurs attentes sur le plan médico-social tout en proposant des actions concrètes.

C’est dans ce contexte que se met en place le Plan d’action Parkinson qui débouche en 2012 sur la création de 25 Centres Experts parmi lesquels le Centre Expert Parkinson de Montpellier (CEPMo).

Les objectifs du CEPMo s’articulent autour de 4 axes : les activités de soins, l’éducation thérapeutique, la formation des professionnels et la recherche clinique.

  

  

L’activité de soins en consultation ou au cours d’une hospitalisation

Il est proposé 2 types de consultations. La Consultation Parkinson classique si le patient est régulièrement suivi par un neurologue du CEPMo.

Les Consultations Parkinson Expert si le patient est suivi par un neurologue libéral ou hospitalier (hors CEPMo) qui souhaite bénéficier de l’avis d’un de ses confrères du CEPMo sur une situation complexe ou atypique. Ce recours est ponctuel, le suivi reste assuré par le neurologue habituel. Le malade peut également faire appel au CEPMo de sa propre initiative pour bénéficier d’un second avis neurologique. 

 

A la suite d’une consultation, le neurologue peut, selon la situation, proposer une hospitalisation d’une journée ou de plusieurs jours pour réaliser des examens complémentaires ou des évaluations spécialisées (mémoire, sommeil, ..)  mettre en place ou adapter un traitement. En parallèle de ces hospitalisations, le CEPMo a mis en place des hospitalisations spécifiquement dédiées aux patients atteints de maladie de Parkinson dans le but de réaliser des gestes techniques qui ne peuvent être réalisés qu’en milieu hospitalier ou d’évaluer plus précisément des troubles liés à la maladie ou au traitement. Les conclusions seront adressées  au médecin qui  assure la continuité de la prise en charge.

  

  

Les actes techniques

La pompe à apomorphine est un traitement de seconde ligne proposé aux patients présentant des fluctuations. Il consiste en une administration continue par voie sous cutanée avec une seringue électrique d’un traitement dopaminergique. La mise en place de ce traitement nécessite une hospitalisation de 5 à 10 jours afin d’optimiser le réglage de la pompe. 

La stimulation cérébrale profonde est proposée à des patients répondant à des critères relativement stricts. L’intervention chirurgicale est réalisée en neurochirurgie et consiste en l’implantation d’électrodes intracérébrales reliées à un stimulateur sous-cutané.

L’injection de toxine botulique est utilisée pour traiter certains symptômes de la maladie de Parkinson comme des contractures ou des fuites salivaires. 

  

  

Les Hôpitaux de Jour spécifiques

Bilan post-annonce diagnostic 

Ce bilan réalisé sur une journée s’adresse aux patients venant de recevoir un diagnostic de maladie de Parkinson. Le nouveau malade rencontre divers professionnels afin de faire le point sur sa situation, obtenir des informations et être accompagné dans la gestion de la maladie.

 

Evaluation troubles psycho-comportementaux

Cette hospitalisation d’une journée est proposée lors de manifestation des troubles psycho-comportementaux qui peuvent être en lien avec la maladie ou un effet secondaire du traitement.

 

Bilan PARKsenior

Il est  effectué en partenariat avec le service de Médecine Interne et Gérontologique et a pour objectif d’effectuer un bilan en hôpital de jour pour les patients âgés (>75 ans) tenant compte des spécificités liées aux autres pathologies et des problèmes d’autonomie.

 

L’éducation thérapeutique (ETP) a  pour vocation d’aider et accompagner les patients à mieux gérer leur maladie en leur permettant d’acquérir ou renforcer les connaissances dont ils ont besoin.  Compte-tenu de la complexité de la maladie de Parkinson, il est essentiel que les patients acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour devenir acteur de leur maladie et optimiser la prise en charge. Le CEPMo a donc développé et mis en œuvre un programme d’ETP intitulé « Mon PK et Moi » labellisé par l’Agence Régionale de Santé depuis janvier 2015 (voir le film). Ce programme s’adresse aux patients atteints de maladie de Parkinson, vivant à domicile sans troubles cognitifs majeurs. En début de programme, le patient réalise un bilan éducatif multidisciplinaire afin d’identifier ses besoins et de se fixer des objectifs personnalisés.

  

Différents ateliers collectifs lui sont ensuite proposés parmi les 5 ateliers suivants: 

- « Je comprends mieux ma maladie si je la connais »

- « Je suis ou j’adapte mieux mon traitement si je connais son action »

- « Je veux bouger, j’adapte mon environnement et mes activités »

- « Je veux et je peux parler de ce que je ressens »

- « Je bénéficie des aides potentielles qui améliorent mon quotidien »

Un atelier spécifique est également dédié au partage d’expérience des aidants.

 

Deux consultations de suivi sont programmées  afin d’accompagner le patient dans l’atteinte de ses objectifs. 10 à 12 mois après le début du programme, un nouveau bilan est réalisé afin d’évaluer l’accomplissement des objectifs. 

 

La formation des professionnels s’adresse aux différents intervenants médicaux, paramédicaux, travailleurs sociaux pouvant être amenés à intervenir auprès de personnes atteintes de maladie de Parkinson. Devant la complexité et la richesse de la symptomatologie de la maladie, il est primordial que les différents professionnels soient sensibilisés à tous ces aspects au travers de formations, de séances d’information ou de tables ronde. 

  

  

La recherche clinique 

Le CEPMo est à l’origine et participe à  plusieurs programmes de recherche nationaux et internationaux. Ceux-ci ont pour objectifs de mieux comprendre la maladie et ses symptômes et de développer de nouveaux médicaments. Cette recherche se fait dans le cadre d’un réseau national des Centres Experts (NS-PARK) et en association avec plusieurs structures de recherche Montpelliéraines (Centre d’investigation clinique, Laboratoire d’Informatique de Robotique et de Microélectronique de Montpellier, Centre Euromov, CNRS). Après information éclairée, le médecin propose de participer à une recherche adaptée au profil.

  

Le CEPMo est composé de neurologues dont un neurologue coordinateur, d’une neuropsychologue, d’infirmières (dont une infirmière référente Parkinson), d’une kinésithérapeute, d’une ergothérapeute et d’une assistante sociale.

  

  

Voir le film en plein écran sur Youtube :

Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtrehttps://youtu.be/7OmRNZuJWCU

 

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Semaine de la sécurité patients du 18 au 22 novembre 2019
Félicitations au Professeur Hugues DUFFAU
[Mois Sans Tabac] : Et si vous arrêtiez ?
Agenda
Venez nous rejoindre sur les stands pour rencontrer les associations, tester votre souffle, chercher de l'information sur la BPCO. Participez à une séance d'Activité Physique Adaptée.
Films, Jeux, quizz, flyers, simulation active… Pour tout savoir sur l'utilisation des antibiotiques
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents