Etude internationale en cardiologie

COLCOT publiée dans le New England Journal of Medicine !

Cette étude est coordonnée en France par le Pr Roubille du CHU de Montpellier.

COLCOT est une étude clinique d’envergure internationale qui s’est déroulée dans 167 sites de recherche situés dans 12 pays, elle a inclus 4800 patients dont 1200 patients français. Le Pr François Roubille, responsable de l’Unité d’Insuffisance cardiaque du CHU de Montpellier, a coordonné cette étude au niveau français.

 

Cette étude démontre qu’il est possible de réduire les risques d’événements cardiovasculaires avec un médicament peu coûteux et déjà disponible.

 

Le samedi 16 novembre dernier, les résultats de l’étude COLCOT ont été dévoilés lors du congrès de l’AHA et publiés simultanément dans le prestigieux « New England Journal of Medecine ».

 

A propos de l’étude de COLCOT (COLchinie Cardiovascular Outcomes Trial)


L’étude a comparé la colchicine à un placebo, en complément au traitement standard, pour la prévention d’évènements cardiovasculaires ischémiques chez des patients ayant récemment subi une crise cardiaque (infarctus du myocarde).

 

La colchicine est un médicament anti-inflammatoire administré par voie orale actuellement utilisé pour le traitement de la goutte, de la péricardite et de la fièvre méditerranéenne familiale. Il s’agit d’un médicament connu depuis 1820, issu initialement de la fleur colchique.

 

Dans cette étude, les patients ayant reçu la colchicine à une dose quotidienne de 0.5 mg ont présenté des taux d’évènements cardiovasculaires ischémiques (premiers et récurrents) significativement plus bas que ceux recevant le placebo.

 

Le Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC) a coordonné l’étude et effectué les analyses statistiques. Le CHU de Montpellier, co-investigateur de cette étude a coordonné celle-ci au niveau français. La France a largement participé à cette étude avec 1000 patients inclus sur les 4800 sujets étudiés.

 

Les évènements composant les critères d’efficacité de l’étude ont été évalués et confirmés par un comité indépendant composé de cardiologues et de neurologues. L’essai clinique a été supervisé par un comité indépendant de surveillance des données d’innocuité.

 

Dans les 30 jours suivant leur infarctus du myocarde, les patients de COLCOT ont été assignés de façon aléatoire à recevoir quotidiennement 0.5 mg de colchicine ou un placebo, en complément à leur traitement standard. Ils ont ensuite été suivis sur une période médiane de 23 mois.

 

Les données de l’étude COLCOT démontrent l’efficacité de la colchicine comme traitement efficace et extrêmement utile pour réduire l’inflammation suivant un infarctus du myocarde dans le but d’améliorer le devenir cardiovasculaire des patients. En redéfinissant l’usage d’un vieux médicament, l’étude COLCOT prouve qu’il est possible d’innover dans le domaine des sciences de la vie de façon efficace, en termes de coûts et de délais.

 

 

 

 

 

MAJ le 13/12/2019 

Contact

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Bureau d'accueil dédié aux urgences gynéco-obstétricales
Mareva Galanter, Miss France 1999, au chevet des bébés
COLCOT publiée dans le New England Journal of Medicine !
Agenda
La Fédération de Cancérologie du CHU de Montpellier convie les praticiens jouant un rôle dans le parcours de soins de l’Oncologie à une web-conférence de formation en Cancérologie pratique.
Ces journées sont l’occasion d’aborder toutes les actualités médicales marquantes de l’année le matin et d’aborder l’après-midi sous la forme d’ateliers les bonnes pratiques dans des thèmes de pratiqu
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents