Cérémonie des voeux 2016

Le CHU confirme sa dynamique de modernisation

L’effort des hospitaliers a été salué ainsi que la qualité du travail fourni. Les projets engagés pour l’année 2016 permettront de continuer à améliorer les conditions d’accueil des patients.

A l’occasion de la cérémonie des vœux de l’établissement, Rodolphe BOURRET, Directeur Général par intérim, Philippe SAUREL, Maire de Montpellier et Président du Conseil de Surveillance du CHU, mais aussi le Pr Jacques BRINGER, doyen de la faculté de médecine et le Pr Patrice TAOUREL, nouveau président de la CME ont dressé le bilan d’une année de transition très importante pour le CHU de Montpellier. Tous ont salué l’effort des hospitaliers et ont reconnu la qualité du travail fourni. Les projets engagés pour l’année 2016 permettront de continuer à améliorer les conditions d’accueil des patients.

Rodolphe Bourret dresse le bilan de 2015 et annonce les projets de 2016

Dès l’ouverture de son discours, Rodolphe BOURRET, a tenu à rassurer sur les questions de sécurité : il a rappelé la mobilisation quotidienne des équipes du CHU pour assurer la sécurité des patients et des professionnels de l’établissement dans le contexte de l’état d’urgence. 

Ainsi, il est revenu sur les mesures prises à la suite des attentats terroristes en 2015, comme le renforcement des inspections visuelles à l’entrée des sites. Il a également évoqué le plan de déploiement de la vidéosurveillance dans l’établissement, outil destiné à rassurer les professionnels comme les patients. 

Pour la deuxième année consécutive, le CHU de Montpellier devrait clôturer l’exercice 2015 à l’équilibre budgétaire. Rodolphe BOURRET, a ainsi salué l’engagement de toutes les équipes de l’établissement ayant permis ce résultat remarquable, et qui devrait être prochainement confirmé par les commissaires aux comptes. 

L’activité en 2015 a progressé, +1.2 % pour les hospitalisations, 2.5% pour les consultations.

Le Directeur Général par intérim  a toutefois rappelé que les efforts budgétaires devraient perdurer en 2016, notamment dans le cadre du plan triennal d’économie sur les dépenses d’Assurance Maladie. 

Malgré cette contrainte, la politique d’investissement du CHU se poursuit, à un rythme particulièrement soutenu  permettant la modernisation  de ses infrastructures. 

Pour conclure sur la politique d’investissement de l’établissement, le Directeur Général par intérim est revenu sur la validation, par l’Etat, de la première opération de regroupement des activités de l’établissement sur un site unique : le regroupement des laboratoires de biologie médicale. 

Opération emblématique en ce qu’elle constitue la première pierre du schéma directeur technique et architectural du CHU, avec une mise en service du bâtiment à l’horizon 2019, grâce à un investissement de plus de 83 M€. A ce titre, Rodolphe BOURRET a salué l’aide apportée par l’Etat à cette opération majeure de modernisation du CHU, puisque le COPERMO a validé, en juillet 2015, le versement d’une aide de 9,5 M€ à ce projet. 

La cérémonie des vœux fut également, pour le Directeur Général par intérim, l’occasion de s’attarder sur la politique de ressources humaines de l’établissement, et notamment le dialogue social riche et constructif conduit entre la direction et les partenaires sociaux. 

Ainsi, l’année 2015 fut marquée par la signature d’un nouveau protocole d’exercice du droit syndical, mais aussi par la signature de protocoles sur l’accompagnement et la réussite des agents en promotion professionnelle vers le métier d’aide-soignant, ou encore sur la diminution de la « dette sociale ». 

La politique sociale volontariste de l’établissement se poursuivra en 2016.

Au cours de son discours, Rodolphe BOURRET est également revenu sur les excellents résultats des équipes de recherche de l’établissement, dont la production hisse dorénavant le CHU à la 6ème place du classement multicritères national. Il a notamment évoqué la progression constante du nombre de protocoles de recherche conduits à Montpellier.

Au sein du CHU 1400 protocoles de recherche sont actuellement conduits dont 16 projets européens soit 6 de plus que 2012 ce qui est tout à fait remarquable compte tenu de la difficulté d’atteindre ce niveau d’excellence. 

Il a, enfin, insisté sur l’engagement fort du CHU dans le projet d’Initiative d’Excellence (IDEX) porté par l’Université de Montpellier. Soulignant qu’il s’agissait d’un enjeu stratégique majeur pour la communauté hospitalo-universitaire montpelliéraine, il a assuré l’Université de Montpellier du plein soutien du CHU dans ce projet, prioritaire pour l’année 2016. 

En conclusion de son discours, le Directeur Général par intérim a évoqué en détails les enjeux de l’année 2016 sur le plan territorial. Le CHU de Montpellier devra, au cours de l’année 2016, renforcer encore ses coopérations avec les établissements de son territoire et de la nouvelle grande région. 

Il s’agit, en premier lieu, du renforcement des coopérations existantes :  

- Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) avec les établissements publics de santé environnants. Autour d’un projet médical partagé, les établissements concernés devront également mettre en commun certaines compétences, telles que les achats, le système d’information ou encore l’analyse de l’information médicale. 

- Coopération avec l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM) au sujet des activités d’oncologie médicale et de biologie médicale, qui devrait trouver un début de concrétisation en 2016 avec la mise en œuvre de Groupements de Coopération Sanitaire entre les deux établissements. Il a rappelé l’objectif de cette coopération, visant à rendre l’offre publique de soins en cancérologie plus forte et plus visible dans la région et à permettre aux patients de bénéficier des meilleurs traitements contre le cancer. 

Enfin, le Directeur Général par intérim a évoqué les enjeux liés à la constitution de la nouvelle grande région, et notamment les projets visant à développer les synergies entre les trois CHU de ce nouvel ensemble (Montpellier, Toulouse et Nîmes) sur les enjeux de soins, d’enseignement et de recherche. 

Le Pr Patrice TAOUREL, heureux d’être le nouveau président de la CME

Elu à la fin de l’année 2015, le Pr Taourel est heureux de représenter la Commissions Médicale d’Etablissement et est fier de succéder au Pr Olivier JONQUET, dont l’action a été louée.

Il est revenu sur les difficultés de l’année écoulée avec notamment des contraintes financières prégnantes. Pour autant il a salué l’augmentation de l’activité de 2%. Il a aussi félicité les équipes avec la parution de plus de 1000 articles scientifiques publiés. 

Le Pr Taourel est revenu sur le plan de performance qui était nécessaire pour se donner des marges de manœuvre mais il reste attentif à l’élaboration du prochain afin de maintenir une qualité des soins  malgré des objectifs difficiles. « Pour renforcer l’attractivité il faut simplifier et accélérer les processus de décisions et davantage considérer le bien-être au travail ».

Le Pr Jacques BRINGER évoque la nouvelle faculté de médecine

Le doyen a tout d’abord salué le travail de Mr Philippe DOMY, ancien DG du CHU en collaboration avec Mr Rodolphe BOURRET, DGA. Concernant ce dernier il l’a notamment félicité pour son action dans la recherche.

Le Pr Bringer a développé l’ouverture du CHU vers la faculté, le CHU de Nîmes et l’ICM.

Il a précisé que la nouvelle faculté va permettre de répondre aux exigences fondamentales et nécessaires pour former un bon médecin : 

- La formation aux nouvelles technologies est devenue indispensable

- Il est aussi évident d’apprendre à travailler avec les autres

- Enfin, il faut travailler sur l’humanité de chacun.

Philippe SAUREL dévoile le nom du nouveau Directeur Général

Avant d’annoncer l’identité du nouveau DG, le président du Conseil de Surveillance a grandement remercié le travail de Mr Philippe Domy et de son adjoint Rodolphe Bourret. Il a salué la nouvelle élection du Pr Patrice Taourel en précisant qu’avec lui, la CME est entre de bonnes mains.

Il a expliqué à l’assemblé le processus de nominations des DG. En respectant cette directive, Thomas Le Ludec devient le nouveau Directeur Général du CHU de Montpellier.

Enfin, il a rappelé l’importance de s’ouvrir, notamment aux hôpitaux de la nouvelle région et de poursuivre les collaborations avec Nîmes, Toulouse, les groupements privés et la médecine libérale.

Chaque intervenant a souhaité une excellente année à l’assemblée.

Le temps des discours a été suivi d’un temps gourmand, concocté par l’équipe de l’UCPR du CHU, avec la dégustation de mets salés et sucrés et notamment les galettes des rois.

Contact

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Le CHU teste la prise de RDV en ligne !
Vigilan’s des artistes mettent à disposition leurs œuvres
Nell, la petite « miraculée » du Département Anesthésie Réa
Agenda
En visio sur deux sites : Toulouse et Montpellier
Une semaine entièrement dédiée à l'exploration de la mémoire à travers une quarantaine de manifestations gratuites et ouvertes à tous !
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents