Projet

Le projet EFFICHRONIC voit le jour au CHU de Montpellier

Un programme financé par Union Européenne pour améliorer la prise en charge de personnes vulnérables atteintes de maladies chroniques en France

 

Pour la 1ère fois en France, le CHU de Montpellier va proposer un programme d'éducation à la santé (CDSMP - Chronic Disease Self Management Program), développé par l'Université de Stanford, à l'attention de 500 patients atteints de maladies chroniques et en situation de vulnérabilité.

L'élément essentiel de ce projet est de fournir à ces personnes des stratégies d'autogestion afin de mieux vivre en tant qu'individus, d'adapter la maladie à leur vie, à leur environnement individuel et socioculturel. Une attention particulière  sera  portée  sur  les  facteurs  liés  aux  maladies  chroniques (sanitaires, médicaux, mais aussi sociaux, culturels et économiques) .

 

En quoi consiste ce programme d'éducation à la santé ?

Ce programme, avec l'acronyme CDSMP, a été conçu pour aider les personnes avec des problèmes de santé chronique à surmonter leurs défis quotidiens et à contrôler leur santé. Le programme peut aider les participants, vivant avec des maladies chroniques, à mieux gérer leur maladie face aux difficultés engendrées par un état de santé préoccupant ou des incapacités. Le CDSMP a déjà été expérimenté chez plus de 100 000 personnes (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Espagne, Australie, Angleterre…) atteintes de maladies chroniques avec des résultats très positifs. Le projet EFFICHRONIC vise à valider l'intérêt de l'utilisation du CDSMP en France et dans 4 autres pays européens (Italie, Pays-Bas, Espagne et Royaume-Uni). Les maladies chroniques sont un des grands défis pour les systèmes de santé, car 35% des femmes et 25% des hommes sont touchés par les maladies chroniques.

 

Comment se déroule le programme ?

Le programme d'éducation à la santé (CDSMP) sera donc proposé à 500 personnes de la région de Montpellier. L'atelier fournit des informations et apporte des compétences pratiques dans le but d'apporter aux participants la confiance et la motivation nécessaire pour gérer les défis des maladies chroniques.

Les ateliers se déroulent une fois par semaine pendant environ 3 heures, sur six semaines consécutives. Dans l'atelier, les formations porteront sur différentes thématiques : alimentation saine, mieux gérer la douleur et la fatigue, mieux gérer le stress, apprendre à bien communiquer avec les professionnels de santé,…

L'atelier est mené par deux formateurs qui auront suivi une formation spécialisée. Les formateurs sont des bénévoles, dont la plupart ont également une maladie chronique. L'un des principaux piliers sur lequel repose ce programme est l'apprentissage par les pairs. Les formateurs choisis pour mener les ateliers sont des personnes proches des participants, des personnes qui ont une maladie chronique ou des soignants appartenant au même environnement, à la même réalité communautaire ou sociale. Ils parlent la même langue, partagent les mêmes préoccupations et intérêts, ce qui favorise l'apprentissage de la part des participants qui «se reconnaissent sur le formateur et se sentent égaux à lui/elle».

 

Quels sont les objectifs de ce projet ?

L'un des principaux objectifs d'EFFICHRONIC est de favoriser un rôle actif des patients et de les faire devenir des personnes ayant des capacités d'autogestion de la maladie.

Cinq objectifs spécifiques ont été définis dans le projet :

1) Réaliser une analyse multidimensionnelle et élaborer une stratification pour identifier les groupes/individus vulnérables dans les 5 pays concernés, afin de maximiser l'impact du CDSMP ;

2) Des stratégies spécifiques pour toucher les individus/groupes ciblés afin de les impliquer dans le programme CDSMP ;

3) Mettre en œuvre le programme CDSMP dans les 5 pays, et mettre en œuvre les actions visant à impliquer les individus dans chaque pays (en total 2500 personnes seront impliquées) ;

4) Générer un cadre global pour l'évaluation de l'impact du programme CDSMP (l'évaluation du coût-efficacité et de l'économie en santé) et mettre en œuvre des méthodologies spécifiques pour fournir des données comparatives sur le bénéfice du programme dans une population donnée ;

5) Élaborer des recommandations et des directives concrètes suite aux conclusions obtenues pour contribuer à la mise à l'échelle des méthodologies et des stratégies d'intervention d'EFFICHRONIC aux autres régions/pays Européens.

 

Qui sont les bénéficiaires du projet ?

Ce sont des personnes vulnérables avec une maladie chronique. Les personnes vulnérables à qui s'adresse le projet EFFICHRONIC sont les personnes âgées et isolées, les sujets ayant de faibles revenus, les personnes appartenant à des minorités ethniques, les migrants légaux et également les sujets incarcérés. De plus, EFFICHRONIC s'adresse aux aidants naturels et aux amis et membres de la famille de personnes atteintes de maladies chroniques s'ils se trouvent en situation isolés (sans moyen de transport ou internet).

 

Le projet EFFICHRONIC est mené en France par le CHU de Montpellier, notamment par l'équipe du Pr. Christian JORGENSEN (Unité d'Immunologie clinique et Thérapeutique ostéo-articulaire).                                                     

EFFICHRONIC développe donc un nouveau modèle de prise en charge des patients atteint de maladies chroniques en favorisant l'interaction des personnes avec d'autres membres de leur communauté et en permettant aux individus de gérer leurs propres conditions de santé.

 

Les référents au CHU de Montpellier sont le Dr. Yves-Marie PERS (CHU Montpellier - Unité d'Immunologie clinique et Thérapeutique ostéo-articulaire) et Verushka VALSECCHI (CHU Montpellier).

 

Pour plus d'info : www.chu-montpellier.fr/fr/effichronic 

 

 

Publié le 18/10/2017

 

 

Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteRetour au sommaire de la newsletter

 

 

 

  

Contact

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Semaine de la sécurité des patients du 20 au 24 novembre
Le projet EFFICHRONIC voit le jour au CHU de Montpellier
Le SMUR a fêté ses 50 ans !
Agenda
Le Centre d'Excellence sur les Maladies Neurodégénératives (CoeN Montpellier) a le plaisir de vous convier à la "2ème journée du CoEN"
Hétérotaxie, nouveautés thérapeutiques, axes de recherche en imagerie, choix des couples et attitudes médicales devant une pathologie grave, constituent les points forts de ce congrès.
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents