Projet de recherche européen

Des plantes pour traiter l’inflammation survenant lors d’une attaque cardiaque

La colchicine est un médicament anti-inflammatoire extrait de la plante colchique d'automne. Bien connu depuis deux siècles, elle est déjà utilisée chez des dizaines de milliers de patients à travers le monde pour traiter les maladies inflammatoires, notamment la goutte et la fièvre méditerranéenne familiale. Elle n'est pas indiquée pour la prévention des troubles cardiovasculaires alors qu’elle présente des propriétés prometteuses pour les patients atteints de certains problèmes cardiaques.

   

L’étude des effets de la colchicine sur les événements cardiovasculaires

 

Les chercheurs ont émis l'hypothèse que l'effet antioxydant et anti-inflammatoire de la colchicine pourrait avoir un effet bénéfique sur l'athérosclérose en ralentissant le développement de la plaque de gras et en aidant à stabiliser les plaques déjà existantes. Ces effets antioxydants et anti-inflammatoires pourraient possiblement diminuer la récidive d'un deuxième évènement cardiovasculaire chez les participants ayant déjà eu une crise cardiaque.

 

Cette étude intitulée « étude des effets de la colchicine sur les événements cardiovasculaires » (COLCOT pour COLchicine Cardiovascular Outcomes Trial) a donc pour objectif d'évaluer l'efficacité et la tolérance de la colchicine, à long terme, dans la prévention des complications cardiovasculaires chez les patients ayant présenté un infarctus du myocarde.

 

L’étude COLCOT : un projet de recherche international

 

Il s’agit d’une étude internationale promue par l’Institut de Cardiologie de Montréal au Canada.

 

Le CHU de Montpellier coordonne ce projet de recherche sur le plan administratif pour l’Europe, et plus particulièrement coordonne l’étude en France au niveau médical : le professeur François Roubille, cardiologue, en est le chef de file.

 

L’étude est actuellement très active. En effet, plus de 300 patients ont été inclus en France depuis l’été 2016 et plus de 1500 dans le monde. Au total, 4400 patients devraient être inclus d’ici 2018.

 

 

Les principaux critères d'éligibilité à l'étude COLCOT sont :

 

• Être âgé d'au moins 18 ans

Avoir souffert d'un infarctus du myocarde dans les 30 derniers jours

• Ne pas avoir subi de pontage coronarien dans les 3 dernières années

• Ne pas souffrir d'une maladie inflammatoire de l'intestin (maladie de Crohn ou colite ulcéreuse) ou de diarrhée chronique

• Ne pas prendre présentement de la colchicine pour une autre indication

 

Pour en savoir plus sur l’étude : www.colcot.org

(Attention, pour participer, il faut impérativement respecter les conditions ci-dessus).

 

 

Contact

Le Professeur François Roubille, cardiologue et chef d'équipe « Insuffisance cardiaque » du CHU de Montpellier est à votre disposition pour répondre à vos questions sur le sujet.

 

 

Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteRetour au sommaire de la newsletter

 

 

 

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Le CHU labellisé centre expert RAAC par l’association GRACE
Un 6ème scanner dédié exclusivement aux patients externes
Deux dons d'AG2R LA MONDIALE pour nos petits patients
Agenda
Certification des établissements de santé en Occitanie
Le département d'Hépato-gastro-entérologie organise sa 23ème journée au phare de la Méditerranée de Palavas
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents