Prise en charge

Gilles de la Tourette: Prise en charge des enfants et des adolescents au CHU de Montpellier.

Un tic est un mouvement ou un son fait de manière non intentionnelle. Mais savez-vous vraiment ce qui se cache derrière un tic et comment le prendre en charge ? Au CHU, c’est le Centre de Compétences du syndrome de Gilles de la Tourette qui prend en charge les enfants et adolescents atteints de cette pathologie.

Les tics sont des mouvements ou des sons que l'on fait de manière non intentionnelle. Ils sont dus à la contraction rapide, brusque et brève d'un muscle ou d'un groupe musculaire. Certains enfants n'ont qu'un seul tic, d'autres en ont plusieurs et peuvent associer plusieurs tics moteurs et un seul tic vocal et ce, depuis plus d'un an. On parle alors de maladie des tics plus communément appelée "syndrome de Gilles de la Tourette".

 

Dans le cadre du Centre de Compétences du Syndrome de Gilles de la Tourette, le Dr Agathe Roubertie (Neuropédiatre au sein du Département de Neuropédiatrie) propose avec Stéphanie Sanchez (Psychologue, également pour le Centre de Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages) des consultations spécialisées et multidisciplinaires. Selon les comorbidités associées au syndrome de Gilles de la Tourette, une prise en charge plus transversale peut être proposée aux patients.

 

Après une formation au Centre de Référence du syndrome de Gilles de la Tourette à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris et après l'obtention d'un DU en Thérapies Cognitives et Comportementales, Stéphanie Sanchez propose à certains patients une prise en charge spécifique aux tics basée sur la relaxation et les thérapies comportementales et cognitives (TCC).

 

La principale technique, utilisée est celle de l'exposition avec prévention de la réponse (EPR). Cette technique repose sur l'association négative entre la sensation prémonitoire désagréable et la réalisation du tic qui vient soulager cette tension mais également renforcer sa survenue. Elle contraint les patients à se confronter graduellement à leurs sensations prémonitoires en retenant la réalisation des tics.

La technique EPR se déroule généralement entre 12 et 15 séances avec deux séances d'entraînement durant lesquelles le patient apprend à refréner ses tics sur des durées de plus en plus longues grâce à des techniques de relaxation. Lors des séances suivantes, le patient est confronté aux sensations prémonitoires sur des périodes de plus en plus longues (exposition) afin d'augmenter sa capacité de résistance aux tics (prévention de la réponse).

 

Le jeune patient apprend ainsi à tolérer et à gérer les sensations prémonitoires par un phénomène d'habituation permettant ainsi une diminution voire une disparition de l'envie de "tiquer".

Le principal avantage de cette technique est de traiter l'ensemble des tics chez des jeunes patients (à partir de 10 ans).   

 

Ce type de prise en charge proposé depuis début 2016 au sein du CHU est unique sur Montpellier et ses alentours et s'accompagne d'un livret explicatif destiné aux jeunes patients qui s'intitule "La petite notice des tics", disponible dans la docuthèque du site internet du CHU de Montpellier. 

 

 

Contact

Secrétariat : 04 67 33 01 82
neuro-ped@chu-montpellier.fr 

 

 

Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteRetour au sommaire de la newsletter

 

 

 

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Bravo au Dr Vincent Gatinois !
"Toques en truck" a fait étape à Arnaud de Villeneuve
5ème IRM pour le CHU de Montpellier
Agenda
Training in english (translation in french)
Ouverture des inscriptions et appel à communications
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents