Pathologie

« L’excès de fer, c’est l’enfer »

Saviez-vous que 1 Français sur 200 est porteur d’une mutation génétique responsable d’une hémochromatose. Il s’agit d’une maladie qui peut être vite diagnostiquée et bien suivie en demandant à son médecin, au moins une fois dans sa vie, une prescription de dosage de la saturation de la transferrine et de la ferritine

L’hémochromatose est la 1ière maladie génétique en France et touche plus de 300 000 patients dans l’hexagone. En demandant à son médecin une prescription de la saturation de la transferrine et de la ferritine, au moins une fois dans sa vie, cela éviterait bien des souffrances. Le Pr Henri Michel nous explique cette pathologie et ses risques.

 

Le fer est indispensable à la vie.

L’organisme possède 4 g de fer. En temps normal, le fer est réutilisé en permanence : les entrées sont en général égales aux sorties. Si vous êtes atteint d’hémochromatose, alors le fer est absorbé en trop grande quantité et vous avez une surcharge en fer. Au-dessus de 5 g le fer devient un poison et altère le fonctionnement des organes, provoquant des réactions d’oxydoréduction (fer libre).

 

Si vous avez entre 20 et 35 ans, la surcharge en fer d’un individu hémochromatosique sera de 5 à 8 g. Elle est responsable d’une fatigue intense, permanente, de douleurs métacarpo-phalangiennes des 2ème et 3ème doigts, des chevilles, d’ennuis sexuels (érection, aménorrhée…), d’une arythmie cardiaque ou d’une hypertransaminasémie. Une fois le diagnostic confirmé par la découverte de la mutation du gène HFE, des saignées vont permettre un « retour à la normale ».  Une vingtaine de saignées de 400 ou 500 ml retire 200 à 250 mg de fer et désature l’organisme. L’espérance de vie est normale, l’HH est une maladie bénigne à cet âge.

 

Si vous avez entre 50 et 65 ans, la surcharge en fer est de 20 à 40 g. Le diagnostic est plus facile car peuvent apparaitre un diabète sucré insulino requérant et/ou une insuffisance cardiaque, en plus de la fatigue intense, gênant parfois l’activité professionnelle, les douleurs articulaires diffuses nécessitant calmants et prothèses. Les troubles sexuels s’aggravent et surtout une cirrhose peut survenir, responsable de cancer du foie (500 par an). Les saignées sont toujours indiquées mais peu ou pas efficaces. L’Hémochromatose Héréditaire est à cet âge une maladie grave que l’on pourrait éviter par un dépistage systématique. Demander la ferritine comme on demande le cholestérol est une des solutions.

 

Le plus simple est de faire systématiquement à 20-35 ans un dosage de la saturation de la transferrine et de la ferritine, au moins une fois dans sa vie, pour faire le diagnostic et protéger ses enfants.

 

Pour obtenir des informations complémentaires

ASSOCIATION HEMOCHROMATOSE FRANCE

BP 57118 - 30912 NIMES CEDEX 2

TEL : 04 66 64 52 22 - FAX : 04 66 62 93 87

Email : hemochromatose@orange.fr

web : http://www.hemochromatose.fr

 

 

Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteRetour au sommaire de la newsletter

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Semaine de la sécurité patients du 18 au 22 novembre 2019
Félicitations au Professeur Hugues DUFFAU
[Mois Sans Tabac] : Et si vous arrêtiez ?
Agenda
Venez nous rejoindre sur les stands pour rencontrer les associations, tester votre souffle, chercher de l'information sur la BPCO. Participez à une séance d'Activité Physique Adaptée.
Films, Jeux, quizz, flyers, simulation active… Pour tout savoir sur l'utilisation des antibiotiques
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents