Pédiatrie

L’hypnose chez l’enfant comme alternative à l’anesthésie générale

Vous connaissiez l’hypnose lors d’examens médicaux douloureux ou angoissants (notamment en imagerie). Cette technique reconnue est désormais proposée en pédiatrie lors de chirurgies superficielles peu invasives.

Utiliser l'hypnose pour les chirurgies superficielles
Un des plus grands progrès récents de la chirurgie pédiatrique a été le développement des techniques d'anesthésie, d'analgésie et de réanimation de l'enfant. C'est particulièrement le cas en période néonatale. Les malformations congénitales majeures bénéficient en premier lieu de ce développement d'autant que les interventions sont réalisées dans des centres spécialisés avec des chirurgiens et anesthésistes exclusivement spécialisés à la prise en charge des enfants, comme à l'hôpital Lapeyronie.
Pour des interventions plus mineures, comme les chirurgies superficielles et peu invasives il est souvent nécessaire de les réaliser chez l'enfant sous anesthésie générale alors que chez l'adulte elles peuvent être réalisées sous anesthésie locale ou locorégionale seule. Cette particularité de l'enfant est liée à la gestion spécifique de l'analgésie, à la limitation des doses d'anesthésiques locaux utilisables, aux difficultés de rester immobile pour l'enfant et à la gestion de l'angoisse péri-opératoire.
 
La distraction positive
L'hypnose est une méthode reconnue pour la gestion de l'angoisse au cours de la réalisation de geste de soins plus ou moins invasifs que ce soit chez l'adulte ou l'enfant. C'est un état de conscience modifié permettant d'être à la fois "ici et ailleurs". L'individu va plonger dans son imaginaire pour s'extraire d'une situation inconfortable. C'est ce que nous appelons de la  distraction positive. Dès 6 ans, de par leur imagination spontanée, les enfants sont plus réceptifs que les adultes à cette technique. L'effet de l'hypnose comme modulateur analgésique est connu depuis longtemps. Plus récemment il a été mis en évidence une diminution de l'inconfort ressenti et de la douleur, à partir d'IRM fonctionnelle.

 

60 interventions sous hypno-analgésie au CHRU en 2012
L'hypnose est considérée comme un outil qui va permettre d'amener l'enfant dans un état favorable pour vivre l'intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie locale et pour la rendre agréable ou non douloureuse. Depuis 2012, plus d'une soixantaine d'interventions ont été réalisées sous hypno-analgésie chez des enfants de 6 à 15 ans à l'hôpital Lapeyronie,
L'hypno-analgésie est faite en association à une prémédication et une anesthésie locale par pommade Emla®, complétée par des anesthésiques locaux tamponnés. Les interventions, sélectionnées par le chirurgien sont habituellement de courte durée et concernent les chirurgies superficielles et peu invasives notamment pour les nævus congénitaux ou les lésions dermatologiques.
Au CHRU, l'hypno analgésie est réalisée par les Infirmiers Anesthésistes qui ont suivi une formation « initiation aux techniques d'hypno analgésie ». Elle était dispensée par des formateurs de l'Institut Français d'Hypnose.

 

Les premiers résultats concluants de ce nouveau mode de prise en charge chirurgicale encouragent les équipes de chirurgie et d'anesthésie pédiatriques à la proposer de plus en plus. Cela peut parfaitement se proposer en ambulatoire. Une étude prospective scientifique est actuellement en cours pour évaluer les bénéfices par rapport à l'anesthésie générale.

 

 

  

 

Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteRetour au sommaire de la newsletter

  

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Futurapolis Santé : savoir rester jeune !
Le CHU et l’Université à l’honneur pour combattre le cancer
Polypathologie : Deux programmes pour aider les patients !
Agenda
Sur le thème "De la recherche aux bonnes pratiques cliniques : une évidence ?"
Dans le hall de l'hôpital Gui de Chauliac de 9h30 à 16h
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents