Offre de soins

Si vous êtes diabétique, pensez à contrôler votre rétine !

Une des complications sévères possibles du diabète est la rétinopathie diabétique. Cette complication oculaire, si elle n’est pas dépistée et traitée à temps, peut entraîner une perte irréversible d’acuité visuelle voire même la cécité.

Pour dépister à temps cette rétinopathie diabétique  il est recommandé à tous les diabétiques de réaliser un examen de la rétine par la réalisation d'un fond d'œil tous les ans. 

En effet, le diabète peut induire, entre autres conséquences, des lésions rétiniennes dont les plus graves peuvent conduire à une altération sévère, voire à la perte, de la vue.

Comme les lésions de la rétine se développent longtemps sans symptômes, il est recommandé à tous les patients diabétiques de réaliser chaque année un examen de contrôle du fond de l’œil chez un ophtalmologiste. 

Cependant, les délais de prise de rendez-vous chez ces spécialistes sont souvent longs. De plus, l’examen du « fond d’œil » impose, pour être complet, une dilatation des pupilles au moyen d’un collyre ; il s’en suit qu’il ne faut pas prendre le volant par la suite, et donc qu’il faut se faire accompagner. 

Il existe maintenant une alternative possible au fond d’œil avec dilatation des pupilles, pour le dépistage des patients diabétiques. 

Le département d’endocrinologie, diabète, nutrition, en collaboration avec celui d’ophtalmologie, s'est organisé pour faciliter la réalisation de ce dépistage.

Joëlle VIAL, orthoptiste à la consultation du  département d’endocrinologie, diabète, nutrition, est ainsi un des maillons de la prise en charge recommandée des patients atteints de diabète.

Si le patient est âgé de moins de 70 ans, ce dépistage peut se faire par la réalisation de photographies du fond d'œil, à l'aide d'un rétinographe non mydriatique. Cet examen est réalisé par un orthoptiste formé à cette technique. Ces photographies peuvent être réalisées sans dilatation pupillaire, ce qui permet au patient de rentrer seul ensuite.

 

Joëlle VIAL, pratique cet examen lors de 2 demi-journées par semaine (mardi matin et vendredi matin) à la consultation d’endocrinologie, diabète, nutrition de l’hôpital Lapeyronie. L’examen peut précéder ou suivre une consultation externe de diabétologie, ou être réalisé durant une hospitalisation, ce qui évite un déplacement supplémentaire.

L’orthoptiste envoie les clichés par courrier électronique interne à un ophtalmologiste du département d’ophtalmologie à Gui de Chauliac, qui interprète les clichés et envoie directement au patient et aux médecins qu’il désigne ses commentaires avec d’éventuelles recommandations à respecter. Dans certains cas, un examen ophtalmologique complet avec dilatation de la pupille sera nécessaire. 

La disponibilité de ce dépistage par rétinographie non dilatée, a été rendue possible par l’Association de prévention de la cécité et simplifie le suivi du diabète au bénéfice du patient et enrichit l’offre de soins.

 

Pour prendre rendez-vous : 04 67 33 84 31 

 

 

Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteRetour au sommaire de la newsletter

  

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Bébé plus gros si embryon congelé ?
Futurapolis Santé : savoir rester jeune !
Le CHU et l’Université à l’honneur pour combattre le cancer
Agenda
Sur le thème "De la recherche aux bonnes pratiques cliniques : une évidence ?"
Dans le hall de l'hôpital Gui de Chauliac de 9h30 à 16h
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents