Odontologie

Soins dentaires pour les grands sportifs

Le centre de soins dentaires du CHRU de Montpellier, sous la coordination du Professeur GIBERT, vient de mettre en place une consultation spécialisée pour les sportifs (Docteur J.C. EGEA, Docteur Y. M

Le centre de soins dentaires du CHRU de Montpellier, sous la coordination du Professeur VALCARCEL, vient de mettre en place une consultation spécialisée pour les sportifs (Docteur J.C. EGEA, Docteur Y. MAITRE) à la demande de certaines fédérations ou équipes sportives.

 

L’odontologie du sport c’est quoi ? 

 

L’odontologie du sport est d’une part une adaptation de l’odontologie aux risques que le sport peut faire courir à la santé buccodentaire du sportif et d’autre part un suivi dentaire afin de ne pas perturber les performances des sportifs.

 

 

Qui concerne-t-elle ?

 

Elle concerne une population allant de la haute compétition au sport de loisir et se trouve confrontée à des facteurs étiologiques variant par les techniques des différentes disciplines et par les caractéristiques des milieux où elles se pratiquent.

 

Pourquoi les sportifs ont-ils besoin d’un suivi particulier ?

 

Le bilan dentaire s’inscrit dans une logique de recrutement ou de suivi du sportif de haut niveau pour prévenir toutes défaillances ayant une origine dentaire qui peuvent être à l’origine de contre performances voire d’indisponibilités du sportif. Les douleurs de la sphère orale ont un caractère anxiogène. Elles apparaissent sur un terrain où le stress de l’effort est conséquent et prennent une importance qui contrarie toute cette belle machine qu’est le corps de l’athlète. Il est ainsi très dommage d’annihiler toute une préparation physique et psychologique de plusieurs mois, voire de plusieurs années, pour une simple négligence de surveillance buccodentaire.

 

La remise en état de la cavité buccale (pathologies infectieuses, corrections d’occlusion,…) est donc un facteur non négligeable d’amélioration des performances sportives.

 

De plus un bilan sérieusement réalisé possède une valeur juridique en cas de traumatisme en définissant un état antérieur de référence du sportif. Ceci est d’autant plus important qu’il y a une absence de réparation «ad integrum» au niveau bucco-dentaire.

 

La protection dento-maxillaire


L’indication d’une protection dento-maxillaire est dépendante d’une part de certaines activités sportives où les contacts sont très fréquents, d’autre part du besoin individuel du sportif (la fragilité de la denture, les malpositions ou les restaurations prothétiques). La protection dento-maxillaire doit, en se posant sur le pare-choc facial qu’est le maxillaire supérieur en général, éviter les lésions des parties molles, des dents, du squelette facial et des articulations temporo-mandibulaires.

 

Qui assure cette prise en charge?

 

Cette consultation spécialisée pour les sportifs sera assurée par une équipe pluridisciplinaire d’odontologistes : orthodontistes, occlusodontistes, parodontistes et prothésistes.

Son objectif est de proposer une prise en charge bucco-dentaire globale et adaptée au monde du sport :

• promouvoir l’importance du suivi buccodentaire chez le sportif

• assurer une mission de prévention des risques traumatiques et infectieux.

 

 

Date de publication : 16/09/2013

Contact

Professeur VALCARCEL
Centre de Soins, d'Enseignement et de Recherche Dentaires
rue Viala
34295 Montpellier cedex 5
Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Le CHU labellisé centre expert RAAC par l’association GRACE
Un 6ème scanner dédié exclusivement aux patients externes
Deux dons d'AG2R LA MONDIALE pour nos petits patients
Agenda
Certification des établissements de santé en Occitanie
Le département d'Hépato-gastro-entérologie organise sa 23ème journée au phare de la Méditerranée de Palavas
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents