Technique de pointe

Une plateforme pour la médecine régénératrice

ECELLFRANCE est une plateforme nationale, coordonnée par l’Université de Montpellier I, qui fédère cinq partenaires académiques autour de la thérapie cellulaire basée sur les cellules souches mésenc

ECELLFRANCE est une plateforme nationale, coordonnée par l’Université de Montpellier I, qui fédère cinq  partenaires académiques autour de la thérapie cellulaire basée sur les  cellules souches mésenchymateuses (CSM) adultes.  

 

L’objectif d’ECELLFRANCE est de promouvoir, harmoniser et coordonner  les essais cliniques de thérapie cellulaire basée sur les CSM  dans les domaines suivants : cardiologie, immunologie, dermatologie/  brûlure, ostéo-articulaire et neurologie. 

 

L’Etablissement Français du Sang et le Centre de Transfusion Sanguine  des Armées sont en charge de produire les CSM à usage clinique. 

 

ECELLFRANCE se propose donc de développer la médecine régénératrice  afin de faire émerger de nouvelles possibilités thérapeutiques  pour les patients, contribuant à l’amélioration de la qualité de vie. 

 

Ce projet bénéficie d’un soutien de 12,5 millions d’euros par l’Agence  Nationale de la Recherche, au titre du programme « Investissements  d’avenir » qui a pour ambition de doter la France de plusieurs grandes  infrastructures d’envergure nationale et compétitives sur le plan international. 

 

Le Pr Christian Jorgensen, Chef d’unité clinique « thérapeutique  des maladies ostéo-articulaires et immunothérapies » au CHRU de  Montpellier et directeur de l’unité Inserm U844, est le coordinateur  d’ECELLFRANCE. A Montpellier, la plateforme ECELLFRANCE  regroupe six chercheurs et ingénieurs dans le domaine des maladies  ostéo-articulaires. Dès 2015, ils pourront poursuivre leurs travaux dans  des locaux aménagés par le CHRU à l’Institut de Recherche en Biothérapies  sur le site de l’hôpital Saint-Eloi. 

 

 

Actuellement, plusieurs essais cliniques basés sur les CSM adultes sont  en cours dont ADIPOA (essai de phase I pour le traitement de l’arthrose du  genou) dont le CHRU est le promoteur. Les cellules souches sont prélevées  chez le patient à traiter, pour être produites en quantité suffisante  avant d’être réinjectées chez ce patient. De nombreux tissus sont des  sources potentielles de CSM : la moelle osseuse et le tissu adipeux sont  le plus utilisés actuellement et d’accès facile.

 

Dans le cas des essais de traitement de l’arthrose du genou par CSM,  les cellules sont injectées directement dans l’articulation malade afin  d’activer la réparation du cartilage.   

 

ECELLFRANCE est une plateforme ouverte. Elle propose à toute  équipe académique ou industrielle qui fera appel à elle d’accélérer  son programme de R&D dans le domaine des thérapies cellulaires  en l’accompagnant dans  les différentes phases de son projet : validation  du projet, réalisation d’études précliniques, montage de dossiers  réglementaires, production de CSM à usage clinique, mise en place  d’essais cliniques de phase I et II avec suivi des patients.

 

 

Date de publication : 16/09/2013

Vous recherchez
Prendre rendez-vous
Examens
Prises en charge spécifiques
Numéros d'urgence
Samu
Samu
###POMPIERS_IMG_ALT###
Pompiers
Croix Rouge des urgences
Tous les numéros
Localiser

CHU de Montpellier

191 avenue du Doyen Gaston Giraud
34090 Montpellier

Actualités
Beaucoup d’émotions pour nos petits patients en octobre
[VIDEO] FUTURAPOLIS : l'endroit où il fallait être !
Vidéo : des locaux flambant neufs pour le CRCM !
Agenda
Le syndrôme du bébé secoué
Journée scientifique organisée par le CRA-LR à l’hôtel de ville de Montpellier
Docuthèque

TEC & ARC hospitaliers TEC & ARC hospitaliers, les essais cliniques même combat ou presque ! > Télécharger pdf - 276Ko

> Tous les documents