Vivre en Santé avec une Maladie Chronique

Le CHU de Montpellier va proposer un programme d’éducation à la santé à l’attention de 500 personnes atteintes de maladies chroniques et aux parents ou proches de personnes porteuses de maladie chronique en situation de vulnérabilité (isolement, solitude, faibles revenus, difficultés de logement).

 

L'élément essentiel de ce projet est de fournir aux participants des stratégies d'autogestion afin de mieux vivre en tant qu'individus, d'adapter la maladie à leur vie, à leur environnement individuel et socioculturel. 

 

 

En quoi consiste ce programme d’éducation à la santé ?

Le programme « Vivre en Santé avec une Maladie Chronique », a été conçu pour aider les personnes avec des problèmes de santé chroniques à surmonter leurs défis quotidiens et à contrôler leur santé

 

Il se déroule en un atelier de six semaines qui fournit des informations et apporte des compétences pratiques dans le but d’apporter aux participants la confiance et la motivation nécessaire pour gérer les défis des maladies chroniques.

 

Quels sont les objectifs de ce programme ?

Notre but est d’améliorer la qualité de vie des participants. Il faudra pour cela que les personnes atteintes de maladies chroniques jouent un rôle actif dans leurs soins, augmentent leurs responsabilités et prennent quotidiennement des décisions pour la gestion de leur maladie. 

 

Nous allons faire en sorte que les participants soient en mesure de comprendre leur maladie, de prendre en charge leurs soins et de gérer adéquatement les différentes options de traitement.

 

Comment se déroule le programme ?

Les ateliers gratuits se déroulent une fois par semaine pendant environ 2h30 heures, sur six semaines consécutives dans un groupe de 10-15 personnes. 

 

Le programme est conçu pour impliquer activement les patients dans leurs soins de santé. Grâce à différentes activités (discussions en groupe, jeux de rôles, techniques de relaxation, brainstorming,...), les participants parviennent à déclencher des changements qui permettent d’augmenter la confiance dans leurs capacités, dans la gestion des symptômes et des problèmes liés à la maladie.

 

Les ateliers sont menés par deux formateurs dont la plupart ont également une maladie chronique qui auront suivi une formation certifiée.

 

Qui peut participer à ce programme ?

Toutes les personnes vulnérables ayant une maladie chronique et également les parents ou proches d’une personne porteuse d’une maladie chronique se trouvant en difficulté sociale (isolement, solitude, faibles revenus, difficultés de logement).

 

Les personnes ayant une maladie chronique en situation de difficulté qui sont concernées sont : les personnes âgées et isolées, les personnes ayant de faibles revenus ou bénéficiaires de minimas sociaux  (CMU-c, RSA, AAH, ADA, ou ASPA), les personnes avec une pension d’invalidité et également les sujets incarcérés

 

On s’adresse aussi aux aidants naturels (amis et membres de la famille) de personnes atteintes de maladies chroniques s’ils se trouvent en situation isolés (sans réseau de soutien ou moyen de transport ou internet).

 

 

Quelles thématiques seront abordées par le programme ?

Les sujets abordés sont :

• L’élaboration de plans d’actions pour atteindre ses objectifs ;

• La relaxation ;

• La prise de décisions ;

• Techniques pour gérer les problèmes (ex. : fatigue, frustration, anxiété, douleur, isolement, etc.) ;

• Exercices pour maintenir ou améliorer la force, la flexibilité et l’endurance ;

• Utilisation appropriée des médicaments ;

• Communication efficace avec la famille, les amis, les professionnels de la santé ;

• Alimentation saine ;

• Comment évaluer les nouveaux traitements.

 

 

Etes-vous intéressé(e)s ?

Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtreCliquez-ici pour l’inscription aux ateliers

 

 

Pour plus de renseignements :
Ouvre une fenêtre pour la rédaction d'un maileffichronic.montpellier@gmail.com 

Téléphone : 07 88 01 43 30

 

Toutes les actualités d’EFFICHRONIC sur  

 

 

 

 

 

 


 

 

 

  

 

EFFICHRONIC has received funding from

the European Union’s Health Programme

(2014-2020) under Grant Agreement 738127