POLE DIGESTIF

Canal d'alcock

Infiltration du canal d'Alcock sous scanner

 

 

De quoi s'agit il ?

Elle est réalisée sous scanner.

Elle est faite de façon unie ou bi-latérale dans la ou les zones de conflits (pince ligamentaire et canal d'alcock). Les produits administrés sont des corticoïdes à effet retardataire.

 

Cet acte peut être reproduit 3 à 4 fois maximum avec un intervalle d'environ un mois. Les effets, s'ils ont lieu, se manifesteront entre la 2ème et 4ème semaines. Le taux de réussite est de 70%, ce chiffre comprend les améliorations même transitoires et/ou durables.

En réalité, la disparition totale et définitive des symptômes n'intervient que dans 15 à 20% des cas.

 

 

 

Pendant l'examen :

Le patient est allongé sur le ventre et sera placé sous l'appareil radiologique pendant toute la durée de la séance.Un topogramme de face du bassin était réalisé et un repérage sur coupes axiales, de 2.5 ou 5 mm d’épaisseur, jointives en prenant comme repère le foramen obturé. Deux niveaux étaient alors repérés : le premier à hauteur de l’épine ischiatique entre le ligament sacro-tubéral et le ligament sacro-épineux ; le second à hauteur du canal d’Alcock : un plan graisseux inconstant entre le muscle obturateur interne et son aponévrose.

 

Le praticien lui fera une injection de lidocaïne (produit anesthésiant) au niveau de la région fessière(gluteale).

Après antisepsie et une fois anesthésié, on lui introduira une aiguille toujours par voie trans-glutéale qui sera placée en dedans de l'épine sciatique. Là, seront injectés un anesthésique local et un anti-inflammatoire de type corticoïde (Altim®).

 

Cette infiltration ne comporte pas véritablement de risque, surtout si elle est effectuée par un médecin expérimenté. Le seul désagrément peut être une allergie au produit (rare) ou une petite paralysie temporaire du sphincter urinaire et/ou des membres inférieurs.

Une augmentation des symptômes pendant quelques jours voire semaines (2 maximum) peut être observée mais sans gravité.

Il est cependant recommandé de ne pas conduire dans les heures qui suivent cette intervention.

 

Contre indication :

Grossesse

Allergie aux anesthésiques

 

Après l'examen :

Vous pouvez repartir chez vous.

L’équipe se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

 

Documents

Fil Infos