52ème congrès international francophone de médecine légale

Duà

Congrès national

Ajouter à mon calendrier

52ème congrès international francophone de médecine légale

Ce congrès se tient tous les deux ans et rassemble plus de 400 professionnels. Soumission des communications du 1er septembre 2020 au 8 mars 2021​, ouverture des inscriptions le 15 septembre 2020.
Certaines sessions pourraient être ouvertes au public (pré-programme disponible en décembre 2020)

Service : Médecine légale

Message du Pr Baccino, resposable du service de Médecine Légale du CHU de Montpellier :

"J'organise à Montpellier les 30 juin, 1er et 2 juillet 2021 le 52ème congrès francophone de médecine légale sera précédé de deux journées, dès le lundi 28 juin, d'événements satellites autour des thématiques majeures de notre discipline.

Vous découvrirez l'annonce du programme sur le site https://sfml2021.sciencesconf.org.

Notre congrès se tient tous les deux ans et rassemble plus de 400 professionnels, aux fonctions variées et complémentaires, comme des médecins légistes, odontologistes, médecins experts, anthropologues infirmiers, psychologues, agents d'amphithéâtre, secrétaires et aussi magistrats, avocats, juristes, agents de la police scientifique. Je souhaite cette année une ouverture plus forte encore vers nos collègues d'Afrique, du Québec, de Belgique et de Suisse et proposerai qu'un des sujets de la séance inaugurale soit la place de la francophonie en médecine légale.

Les thèmes abordés classiquement dans notre spécialité revêtent actuellement une importance sociale particulière, citons par exemple la gestion des données informatisées, personnelles et statistiques sur les causes de mortalité, la prise en charge des victimes de violences volontaires (violence conjugale, sévices à enfants enfant, personnes âgées maltraitées…), l'évaluation du dommage corporel pour indemnisation des victimes, la prise en charge et évaluation des mineurs non accompagnés, des migrants, des mutilations sexuelles … De tels sujets de société, seront traités certes par des spécialistes/experts mais aussi en faisant participer le plus possible les usagers ou leurs représentants (associations, institutions impliquées). J'envisagerais d'ailleurs que certaines sessions soient ouvertes au public selon les moyens dont nous disposerons.

Alors que la Faculté de Médecine de Montpellier aura tout juste fêté l'anniversaire de ses 800 ans d'activité et que le congrès sera organisé dans ses nouveaux locaux, j'ai à cœur de laisser le souvenir d'un accueil qui s'inscrit dans l'histoire et la modernité ! "