Information coronavirus

Organisation des consultations

Vous (ou votre enfant) avez un rendez-vous en consultation au CHU de Montpellier. Le contexte épidémique actuel impose l’application stricte des gestes barrières et des mesures de "distanciation physique".

Voir les vidéos en bas de page​​​​​​​

L’organisation des consultations a été modifiée afin d’apporter à tous, patients, accompagnants et soignants, une sécurité maximale. Ainsi :

  • Les accompagnants ne sont pas autorisés ou limités à un seul accompagnant pour les enfants ou les consultants dont l’autonomie est insuffisante.
  •  Le port d’un masque chirurgical ou un masque barrière ou masque grand public (norme AFNOR SPEC S76-001) est obligatoire. Une friction des mains par solution hydro-alcoolique sera réalisée à l’accueil central de l’hôpital.
  • A l’entrée du secteur des consultations,  vous devrez : 
    • accepter la prise de température,
    • répondre à un questionnaire (selon l’organisation du secteur de consultations),
    • vous frictionner les mains au gel hydro-alcoolique.
       
  • Limitation de la population présente dans les salles d’attente : 
    • Espacement des sièges
    • Diminution du nombre de consultations.

Spécifique à la pédiatrie : Nous rappelons que selon les données actuelles, l’infection par le Covid-19 est très différente chez l’enfant et chez l’adulte ; le Covid-19 infecte peu les enfants et les formes sévères sont exceptionnelles, y compris chez les patients atteints de maladie chronique.

 

Vous recevrez un message 24 à 48h avant votre consultation (SMS/mail/appel téléphonique), vous rappelant les principaux éléments susceptibles de vous interdire l’accès à la consultation. Cependant, si vous ou votre enfant avez présenté l’un des signes suivants :

  • Fièvre, frissons, courbatures,
  • Toux, gènes respiratoires
  • Mal de gorge  (uniquement pour les enfants),
  • Diarrhée,
  • Perte de l’odorat et/ou du goût,
  • ou si vous avez eu un test COVID positif ou été en contact avec une personne COVID positive avéré dans les 14 jours

Nous vous remercions de prévenir le secteur de consultation où vous avez rendez-vous et votre médecin référent. Une téléconsultation pourra alors vous être proposée dans un délai rapide.

 

Vous pouvez réaliser vos formalités administratives en ligne sur « mon dossier en ligne », depuis l'espace patient (page d'accueil du site du CHU). Lien direct : https://www.mondossierenligne.fr 

 

Nous vous remercions de respecter les horaires de consultations (ni en avance, ni en retard).Cependant, merci de prévoir une arrivée sur site 15 minutes avant l’horaire de votre consultation.

 

Nous vous prions également de vous munir de votre votre confirmation de rendez-vous, cette dernière pourra vous être demandée à l’entrée de l’hôpital.

 

L'hôpital Saint Eloi est accessible uniquement par l’entrée de Gui de Chauliac, près de l'arrêt de Tram « Universités ». Si vous venez en voiture, prévoyez un temps pour vous garer, il n’y a pas de parking réservé pour l’hôpital.

 

J'ai une consultation programmée au CHU de Montpellier : comment ça se passe ?

J’ai une consultation programmée au CHU : en pratique, comment ça se passe ?

Le déconfinement ne rime pas avec le retour à la normale. Il est cependant possible de venir consulter à l’hôpital en adoptant les mesures barrières. Le CHU de Montpellier a adapté le parcours du patient pour garantir sa sécurité. Il informe aussi les patients et explique les nouvelles mesures de sécurité mises en place pour que tous puissent consulter sans crainte.

Je dois être hospitalisé(e) au CHU : ce que je dois savoir !

Quelles organisations sont mises en place pour permettre l'hospitalisation des patients en toute sécurité ?

Pr Jacques Morel : Le groupe de travail « Hospitalisations » a proposé des procédures pour garantir au mieux la sécurité des patients hospitalisés mais aussi des soignants tout en tenant compte de la contrainte imposée par l'Agence Régionale de Santé (ARS) : un seul patient par chambre. Nous avons profité de l'expérience acquise au cours des derniers mois par les équipes. En particulier, nous avons appris qu'un patient COVID+ pouvait être asymptomatique et transmettre le virus avant même les premiers symptômes. Nous avons également appris à bien différencier les patients COVID+ des patients COVID- et avons créé des filières dédiées aux patients COVID en hospitalisation de médecine, en hospitalisation pour chirurgie, sur les plateaux techniques et notamment en radiologie.

 

Les patients nécessitant une hospitalisation seront-ils systématiquement dépistés ?

Pr Jacques Morel : Nous avons proposé pour tout patient accueilli dans un secteur d'hospitalisation complète un dépistage systématique par PCR nasopharyngé, associé à un questionnaire qui reprend le statut COVID du patient, mais également les symptômes évocateurs du virus dans les jours qui précédent son admission.

 

Quelles sont les mesures de protection à respecter ?

Pr Jacques Morel : Un masque sera remis au patient à son arrivée à l'hôpital, il se rendra ensuite en chambre où il aura à sa disposition une solution hydro alcoolique afin de se laver régulièrement les mains.

 

Tout patient qui sera admis en hospitalisation complète sera en chambre seule.

Pr Jacques Morel : Toutefois, en raison de la diminution de la capacité d'accueil de nos services, il se peut que l'on soit obligé de se poser la question de mettre deux patients dans une même chambre. Pour déterminer si deux patients peuvent être regroupés, on prendra en compte leur statut COVID. Seuls deux patients COVID- pourront être hospitalisés dans une chambre double.

Un patient dont le test est en cours restera en chambre seule tant que l'on n'aura pas obtenu le résultat de son prélèvement. Un patient dont le test se révélerait positif sera soit orienté dans un secteur COVID+, soit, s'il n'y a pas de caractère d'urgence, son hospitalisation sera reprogrammée.

 

Quel dispositif spécifique est prévu pour les situations exceptionnelles de deux patients par chambre ?

Pr Jacques Morel : Dans la situation exceptionnelle où l'on aurait deux patients par chambre, des mesures strictes seront appliquées :

  • Port du masque en continu pour les deux patients
  • Respect des mesures barrières avec pose d'un paravent entre les deux lits
  • Prise des repas en différé
  • Nettoyage des sanitaires plusieurs fois par jour

 

Les visites sont-elles autorisées ?

Pr Jacques Morel : Nous avons proposé de restreindre au maximum les visites afin de limiter la circulation du virus. Une procédure a été proposée pour les demandes de visites ou pour les services dans lesquels les visites sont à nouveau autorisées (pédiatrie, gynécologie-obstétrique ou gériatrie). Le nombre de visiteurs ainsi que la durée de la visite sont limités, les visiteurs doivent obligatoirement porter un masque et respecter les mesures barrières.

 

Quel message souhaitez-vous faire passer aux patients ?

Pr Jacques Morel : Toutes ces mesures sont prises pour garantir la sécurité des patients hospitalisés au CHU mais également celle des soignants. Certes le risque zéro n'existe pas ; aussi nous avons proposé des mesures visant à limiter, de manière optimale, le risque d'infection des patients accueillis dans notre établissement mais aussi la transmission du virus d'un patient COVID+ aux autres patients ou aux soignants.