Orthoptistes

Ecole d'orthoptie

L'école d'orthoptie présente dans le service d'ophtalmologie du CHU Gui de Chauliac accueille chaque année 25 étudiants.

Renseignements : Faculté de médecine, Université Montpellier 1 : http://medecine.edu.umontpellier.fr/scolarite/paramedical-orthophonie-et-orthoptie/

Certificat de capacité en orthoptie

PRÉSENTATION & OBJECTIFS

L'orthoptie a pour vocation le dépistage, la rééducation, la réadaptation et l'exploration fonctionnelle des troubles de la vision. 

L'orthoptiste s'intéresse par exemple aux strabismes, aux paralysies oculaires, aux amblyopies (vision faible), à la rééducation des troubles de la vision binoculaire, aux basses visions et aux troubles perceptifs visuels. 

L'orthoptiste travaille en collaboration très étroite avec les ophtalmologistes et les opticiens. 

La formation se déroule sur 3 années, à l’issue d’épreuves d’admission à la formation.

CONTENU PÉDAGOGIQUE & COMPÉTENCES ACQUISES

Les études comportent 6 semestres de formation. La formation a pour objectif :

  • l’acquisition des connaissances sur l’anatomie et la physiologie de la vision
  • l’acquisition de connaissances relatives aux pathologies oculaires
  • l’apprentissage de la réalisation des actes techniques réalisés en orthoptie
  • l’apprentissage du raisonnement clinique à la prise en charge des patients

La formation comprend des enseignements théoriques, des enseignements dirigés, des travaux pratiques, l’accomplissement de stages et une soutenance orale basée sur un travail de fin d’études.

CONDITIONS D’ACCÈS

Les étudiants doivent satisfaire aux épreuves d’admission conduisant aux études en vue du certificat de capacité d’orthoptiste.

Ils doivent justifier du baccalauréat, du DAEU, d’un diplôme français ou étranger admis en dispense du baccalauréat ou d’une qualification ou d’une expérience jugée suffisantes conformément aux dispositions de l’article L613-5 du Code de l’Education.

POURSUITE D’ÉTUDES

A l’issue des 3 années d’études d’orthoptie, une majorité d’étudiants choisisse une insertion professionnelle.

Cependant, certains choisissent de poursuivre leurs études par un master 1 et master 2. Il n’existe à ce jour pas de master spécifique d’orthoptie. 

INSERTION PROFESSIONNELLE

A l’issue de sa formation, l’orthoptiste peut :

  • Soit ouvrir un cabinet libéral et réaliser des bilans, dépistage et suivi de patients qui lui sont soit adressés par un ophtalmologiste, soit consultent de leur propre initiative. Il faut noter qu’une part croissante des pathologies oculaires est confiée aux orthoptistes, notamment en ce qui concerne le dépistage des maladies oculaires des diabétiques ou des enfants.
  • Soit travailler dans un cabinet d’ophtalmologie, le plus souvent en aidant à la consultation et en réalisant les examens initiaux de la prescription de lunettes et lentilles, des actes d’imagerie, des bilans de strabisme. 

A ce jour, le taux d’insertion professionnelle des orthoptistes est excellent et l’ensemble des jeunes diplômés trouvent un emploi rapidement. 

Directeur : Pr Max VILLAIN – CHU Gui de Chauliac Montpellier
Responsable pédagogique : Dr Vincent DAIEN – CHU Gui de Chauliac Montpellier
Secrétariat universitaire : Nelly PEREZ 04 67 63 48 72
Scolarité : Guillaume EUZET 04 34 43 35 39med-paramedical@univ-montp1.fr