Merci à JALMALV

Le Pr Jean-Louis Pujol, chef d'équipe d'oncologie thoracique au CHU de Montpellier, nous parle du travail des bénévoles :

«Depuis plusieurs décennies, les soignants qui ont vocation d'aider les patients atteints de cancer ne limitent plus leur champ d'action aux seules considérations d'ordre médical. Il y a la maladie ; il y a aussi les conséquences psychologiques et il y a enfin le fait sociologique, être atteint d'un cancer dans une société qui a érigé la santé en valeur suprême. 

Les efforts consentis par tous, la mise en commun des compétences de professionnels de santé d’horizons divers, ont eu des effets perceptibles sur le terrain. Cependant, les patients ont toujours une plainte essentielle : l’incommunicabilité et ses conséquences directes, l’angoisse et le sentiment de solitude. Subséquemment, l'approche plurielle que nous avons développée ne vise autre chose qu’à créer autour du patient un environnement suffisamment bon et qui contient (pour paraphraser Winnicott). Il ne s’agit donc pas d’un dispositif mais d’une mise à disposition (si l’on veut bien s’accorder sur le fait que ce sont les qualités du cadre thérapeutique qui comptent et non le format lui-même).    

Considérant la perception intime d'identité personnelle, c’est-à-dire l’ipséité de chaque patient, le caractère unique de chaque situation, de chaque milieu social, on peut se poser la question de la nécessité d’une harmonisation de la prise en charge psycho-sociale.  Harmonisation n’est pas synonyme d’uniformisation. La première qualité de notre dispositif doit être de s’adapter au plus près de chaque cas.   

Mais, être professionnel de santé ne peut satisfaire toutes les demandes. Il faut aussi apporter au patient une aide non médicale, empathique et désintéressée. C'est ce "supplément d'âme" que peut apporter la fédération JALMALV. Les bénévoles de cette association s’appuient sur des principes humanistes et prennent en compte la dimension de l’angoisse et de la solitude.    

Ces principes fondamentaux sont directement issus des principes de l'éthique médicale, ceux-là mêmes qui doivent insuffler du sens aux progrès scientifiques. »      

Voir le site de JALMALV Montpellier