Les différents parcours dans notre centre

AVANT LE TRAITEMENT DE L'IAC

Après étude de votre dossier, votre médecin vous a proposé une tentative d'IAC. Il ouvre un dossier, prescrit une tentative d'IAC  et vous remet une demande de prise en charge à 100% pour les 2 membres du couple, que vous devrez compléter et envoyer à votre sécurité sociale.  Avant le traitement lui-même, certains rendez-vous sont indispensables. Ils peuvent vous paraitre contraignants, mais sont prescrits dans le seul but d’optimiser la qualité de la prise en charge et, par-là, les meilleures chances d’obtenir une grossesse et un enfant en bonne santé.

Rendez-vous avec le biologiste

Le rendez-vous avec le biologiste responsable des activités d'IAC est obligatoire. Pendant cet entretien, il va vous expliquer la technique dont vous allez bénéficier et vérifier  que tous vos examens sont à jour. Il vous demandera également de signer les consentements relatifs à la technique proposée et ceux exigés par la loi de Bio-Ethique Article L2141-2  Loi n° 2004-800

Pensez à prendre RDV avec le biologiste dès que possible afin d'éviter tout délai de prise en charge.
Prise de rendez-vous : 04 67 33 64 52 

 

Validation du dossier en réunion pluridisciplinaire

La commission de validation des dossiers a lieu une fois par semaine. Cette étape est fondamentale car elle permet de présenter votre dossier, une fois complet, à l’ensemble de l’équipe bio-clinique de la reproduction. Aucun protocole ne peut démarrer sans avoir été validée par l’ensemble du staff bio-clinique.

 

Programmation de votre tentative

Une fois la tentative validée par cette réunion, la sage femme, chargée de la programmation, vous appelle dans les semaines qui suivent pour planifier avec vous la date à laquelle va commencer le traitement. Le secrétariat de la Médecine de la Reproduction vous donnera à cette occasion un RDV sage femme. 

Votre messagerie téléphonique doit être impérativement personnalisée afin que l’on puisse laisser un message et vous donner la conduite en tenir en l’absence de réponse de votre part. N’oubliez pas de préciser auprès de votre médecin ou des sages-femmes toutes modifications de vos coordonnées téléphoniques ou postales

 

Rendez vous avec la sage-femme

La sage-femme vous remettra les ordonnances de votre traitement et vous expliquera votre protocole de stimulation de façon personnalisée (injections, échographies, prise de sang). N’hésitez pas à poser des questions si les explications ne vous paraissent pas claires. Il en va du bon déroulement de votre tentative ! 

Demande de prise en charge à 100% : 
N’oubliez pas de demander au secrétariat, si votre médecin ne vous l’a pas remise après la 1ère consultation, une prise en charge à 100% pour vous même et votre conjoint, car l’accord, donné par la Sécurité Sociale, peut être long à obtenir.
04 67 33 64 81   

 

STIMULATION OVARIENNE DE L'IAC

Dès le premier jour de vos règles, appelez les sages-femmes afin de programmer votre premier monitorage à l’Hôpital. Si vous habitez loin, le monitorage pourra être réalisé dans un autre centre ou dans un laboratoire d’analyse médicale et chez un gynécologue libéral.   Une stimulation de l’ovulation dure environ 10 jours. Durant cette période vous aurez en moyenne 3 à 4 monitorages.

Le monitorage

Il comprend :

  • Une prise de sang (dosage hormonal de LH - Estradiol - Progestérone) entre 8h et 9h15 au plus tard
  • Une échographie (par voie vaginale avec vessie vide) réalisée dans la matinée.

 

Résultats du monitorage

L’équipe médicale AMP (médecins de la reproduction)  analyse les résultats de vos dosages, confrontés aux données échographiques et décide de la poursuite de votre traitement ou de son interruption. Dans tous les cas, vous serez contactés par la Sage-femme dans l’après-midi pour connaître votre prochain rendez-vous et la marche à suivre. Pour ce faire, il est impératif de nous laisser vos coordonnées précises et d’être joignables.

DECLENCHEMENT DE L'OVULATION DE L'IAC

Lorsqu’un nombre suffisant de follicules bien développés sont visibles à l’échographie, le moment est venu de déclencher l’ovulation. Celle-ci permet d’achever la maturation finale des ovocytes. L'insémination est réalisée 24 à 36 heures après l’injection.

Il vous sera demandé de respecter  l’horaire qui vous est donné par les sages-femmes, soit 14h ou 23h car il détermine l’heure et le jour de l'insémination.

Prenez garde à ne jamais injecter l’hCG sans avis médical.

 

L'INSEMINATION INTRA-UTERINE IAC

L' insémination est réalisée par un médecin de l’équipe dans la salle de transfert, située dans le laboratoire d’AMP.

  • Cette insémination est réalisée l’après-midi à partir de 14h et le week-end à partir de 11h.
  • La présence des deux membres du couple est indispensable.
  • Eviter de vider la vessie juste avant le transfert.
  • N’oubliez pas de vous munir de  vos pièces d’identité.

 

Dans la majorité des cas, ce geste est de courte durée, indolore et sans danger. Aucune anesthésie n’est nécessaire. Un spéculum est placé dans le vagin pour faciliter l’accès à l’utérus. Puis, est introduit dans la cavité utérine, en passant par le col de l’utérus, un tube très fin en matière plastique (cathéter) contenant les spermatozoïdes.

Dans les jours qui suivent, vous pouvez mener une vie normale et reprendre votre travail, sauf contre-indication médicale mais cela reste exceptionnel.  Vous devez cependant éviter les longs trajets en voiture, le port de charges lourdes.

 

DETECTION DE LA GROSSESSE APRES IAC

A la fin de l'IAC, une ordonnance pour le test de grossesse vous est remise  par le gynécologue. Il y figure la date exacte à laquelle vous devez faire la prise de sang.

Il faut débuter le traitement de soutien de phase lutéale le soir de l'insémination (progestérone qui permet de favoriser la nidation de l’embryon) et patienter environ 2 semaines avant de connaître l’issue de votre traitement d'IAC (la grossesse ou le retour de vos règles).

N 'oubliez pas de communiquer impérativement par fax, les résultats positifs ou négatifs au laboratoire de FIV et aux sages-femmes de l’équipe :
Fax Sage femme AMP 04 67 33 68 91
Fax Labo AMP 04 67 33 62 90

Durant cette période d’attente, nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.
Nous avons créé une rubrique question-réponse pour répondre aux questions qui reviennent fréquemment. Si vous n’y trouvez pas vos réponses, vous pouvez appeler le secrétariat de médecine de la reproduction qui y répondra ou vous réorientera vers la personne adéquate. N’hésitez pas à l’appeler au 04 67 33 64 81

 

Vous êtes venus à l’Hôpital Arnaud de Villeneuve pour bénéficier d’une Fécondation in vitro avec ou sans micro injection (ICSI).

La réalisation de votre FIV comprend différentes étapes et exige beaucoup de rigueur et de précision pour être réalisée dans de bonnes conditions. Aussi, notre but est de vous expliquer clairement le déroulement du traitement. Prenez tous les deux le temps de lire ces lignes avec beaucoup d’attention.

Notre équipe a pleinement conscience de la difficulté d’avoir recours à un traitement médical quand on aimerait avoir un enfant. Nous nous efforcerons, tout au long de votre parcours de le rendre aussi acceptable que possible tant sur le plan psychologique, que physique, social et professionnel. Si, toutefois, vous vous sentez découragés, à un moment donné de votre parcours, n’hésitez pas, appelez-nous. 

Toute une équipe est disposée à vous aider. La FIV ou l’ICSI demandent un travail d’équipe, chacun œuvrant pour que ce programme soit une réussite.

Nous vous souhaitons très sincèrement un succès rapide : celui d’avoir un bébé !

Voici les différentes phases de la tentative de FIV :

Avant le traitement de FIV ICSI

Après étude de votre dossier, votre médecin clinicien référent dans notre centre, vous a proposé une tentative de FIV avec ou sans ICSI. Il ouvre un dossier, prescrit une tentative de FIV  et vous remet une demande de prise en charge à 100% pour les 2 membres du couple, que vous devrez compléter et envoyer à votre sécurité sociale.

Avant le traitement lui-même, certains rendez-vous sont indispensables. Ils peuvent vous paraitre contraignants, mais sont prescrits dans le seul but d’optimiser la qualité de la prise en charge et, par-là, les meilleures chances d’obtenir une grossesse et un enfant en bonne santé.

1. Rendez-vous avec le biologiste

Lieu : Consultation gynécologie obstétrique.
Le rendez-vous avec le biologiste responsable des activités de FIV/ICSI est obligatoire.

Pendant cet entretien, il va vous expliquer la technique dont vous allez bénéficier et vérifier  que tous vos examens sont à jour. Il vous demandera également de signer les consentements relatifs à la technique proposée et ceux exigés par la loi de Bio-Ethique Article L2141-2  Loi n° 2004-800

Les délais de rendez-vous peuvent être longs. Pensez à les prendre dès que possible.

Prise de rendez-vous : 04 67 33 64 52

2. Rendez-vous avec l’andrologue (si besoin)

Lieu : Service urologie à Lapeyronie Si votre infertilité est due à une cause masculine, la consultation avec l’andrologue permet de bien cerner le problème et, le plus souvent, de poser un diagnostic.

En fonction de la cause retrouvée, plusieurs traitement peuvent être proposés afin d’améliorer la qualité du sperme et d’augmenter les chances de grossesse. Ce RDV sera éventuellement demandé par votre gynécologue réfèrent.

Prise de rendez-vous : 04 67 33 87 38

3. Rendez-vous avec la psychologue (si besoin)

Lieu : Consultation gynécologie obstétrique.
Il est facultatif mais vivement conseillé, car l’équipe d’AMP (Assistance Médicale à la Procréation) est soucieuse d’élargir le champ des questions que vous vous posez avant le début de votre traitement. Le parcours de PMA pouvant mettre le couple à l’épreuve, l’entretien avec la psychologue pourra, toutefois, être prévu à toutes les étapes de celui-ci.

S’adresser à Gaëlle de Decker :  06 03 99 08 95

4. Validation du dossier en réunion pluridisciplinaire

La commission de validation des dossiers a lieu une fois par semaine. Cette étape est fondamentale car elle permet de présenter votre dossier, une fois complet, à l’ensemble de l’équipe bio-clinique de la reproduction.

Aucun protocole ne peut démarrer sans avoir été validée par l’ensemble du staff bio-clinique.

5. Programmation de votre tentative

Une fois la tentative validée par cette réunion, la sage femme, chargée de la programmation, vous appelle dans les semaines qui suivent pour planifier avec vous la date à laquelle va commencer le protocole de FIV.

Le secrétariat de la Médecine de la Reproduction vous donnera à cette occasion 2 RDV : RDV sage femme et RDV anesthésiste.

Votre messagerie téléphonique doit être impérativement personnalisée afin que l’on puisse laisser un message et vous donner la conduite en tenir en l’absence de réponse de votre part.N’oubliez pas de préciser auprès de votre médecin ou des sages-femmes toutes modifications de vos coordonnées téléphoniques ou postales

6. Rendez-vous avec la sage-femme

Lieu : Hopital de jour de la fertilité (sage femme)

La sage-femme vous remettra les ordonnances de votre traitement et vous expliquera votre protocole de stimulation de façon personnalisée (injections, échographies, prise de sang).

N’hésitez pas à poser des questions si les explications ne vous paraissent pas claires. Il en va du bon déroulement de votre tentative ! 

7. Rendez-vous pré-anesthésie

Lieu : Consultation gynécologie obstétrique.

Deux types d'anesthésie sont possibles pour réaliser la ponction folliculaire : une anesthésie vigile ou une anesthésie générale.

La consultation avec les anesthésistes est obligatoire et ce pour chaque tentative.

N’oubliez pas de demander au secrétariat une prise en charge à 100% pour vous-même et votre conjoint, si votre médecin ne vous l’a pas remise après la 1ère consultation, car l’accord, donné par la Sécurité Sociale, peut être long à obtenir.

04 67 33 64 81

Stimulation ovarienne de la FIV ICSI

Dès le premier jour de vos règles (règles avant 10H), laissez un message aux sages-femmes afin de programmer votre premier monitorage et la date de début de la stimulation. Si vous habitez loin, le monitorage pourra être réalisé dans un autre centre ou dans un laboratoire d’analyse médicale et chez un gynécologue libéral.

Une stimulation de l’ovulation dure environ 10 à 15 jours où 1 à 2 injections sous cutanée par jour seront réalisées. Durant cette période vous aurez en moyenne 3 à 4 monitorages.

1. Le monitorage

Le monitorage comprend une prise de sang (dosage hormonal de LH / Estradiol / Progestérone ; les prélèvements sanguins s’effectuent entre 8h et 9h15 au plus tard. ) et une échographie (par voie vaginale avec vessie vide, réalisée dans la matinée).

2. Résultats du monitorage

L’équipe médicale AMP (médecins de la reproduction) analyse les résultats de vos dosages, confrontés aux données échographiques et décide de la poursuite de votre traitement ou de son interruption.

Dans tous les cas, vous serez contactés par la sage-femme dans l’après-midi pour connaître votre prochain rendez-vous et la marche à suivre. Pour ce faire, il est impératif de nous laisser vos coordonnées précises et d’être joignables. 

Déclenchement de l'ovulation

Lorsqu’un nombre suffisant de follicules bien développés sont visibles à l’échographie, le moment est venu de déclencher l’ovulation. Celle-ci permet d’achever la maturation finale des ovocytes. La ponction est réalisée environ 36 heures après l’injection.

Il vous sera demandé de respecter  l’horaire qui vous est donné, soit entre 21h et 00h car il détermine l’heure de la ponction d’ovocytes.

Le jour et l’heure du déclenchement de l’ovulation vous seront indiqués par les sages-femmes.

Prenez garde à ne jamais injecter l’hCG sans avis médical.

Ponction d’ovocytes

La ponction est réalisée le matin entre 8h et 12h au CHU Arnaud de Villeneuve, 36 heures après le déclenchement de l’ovulation.
La présence des deux membres du couple est indispensable.

Le jour de votre ponction, vous devez être à jeun depuis la veille minuit (sans boire ni fumer) et avoir pris une douche le matin même  avec votre savon usuel, sans bijoux, sans vernis.

Vous devez vous présenter à l’hôpital de jour (Arnaud de Villeneuve) à 7h ou 8h (horaire indiqué par les sages-femmes). Vous serez hospitalisée quelques heures en hospitalisation de jour.

La ponction folliculaire a lieu au bloc opératoire. 
La ponction, ou recueil d’ovocytes, consiste à aspirer, sous contrôle échographique,  le contenu des follicules ayant atteint une taille adéquate. Le nombre d’ovocytes n’est donc pas toujours égal au nombre de follicules, observés à l’échographie. La ponction se déroule sous anesthésie locale + sédation ou générale. Le geste est guidé par une échographie vaginale et dure environ 10 minutes.

Après la ponction, vous serez tout d’abord surveillée dans une salle de réveil, puis vous retournerez dans votre chambre où l’on vous servira le repas de midi. Avant de quitter l’hôpital, le biologiste vous informera du nombre exact d’ovocytes recueillis et vous donnera un rendez-vous  pour le transfert d’embryon (soit entre 2 jours et 5 jours après la ponction).

Une fois l’accord du gynécologue,  de l’anesthésiste et du biologiste obtenu, vous pourrez quitter l’hôpital après 14h. Ayant eu une anesthésie, vous devez prévoir d’être accompagnée lors de votre sortie.

Dès le soir de votre ponction, vous débuterez le traitement par Progestan (200mg matin, 200mg midi et 200mg soir en intravaginal) et ce, jusqu’au test de grossesse.

Recueil de sperme

Le jour de la ponction folliculaire, votre conjoint devra recueillir  un échantillon de sperme. Le recueil, effectué en fonction de l’heure de la ponction, se fait par masturbation au laboratoire de Fécondation in Vitro.

Un délai d’abstinence de 2 jours maximum avant le recueil est conseillé pour une meilleure qualité du sperme. N’oubliez pas de signaler d’éventuelles difficultés de recueil à l’équipe en début de traitement.
Attention, il est important, pour le succès de la tentative, de respecter les consignes que l’équipe biologique vous donne. Ainsi, le prélèvement pourra être effectué dans de bonnes conditions.

Un deuxième recueil peut éventuellement vous être demandé ; ne quittez pas l’hôpital sans en informer l’équipe biologique. Ce jour-là, mieux vaut prévoir du temps.

Laboratoire de FIV : 04 67 33 64 04
En cas d’utilisation de paillettes de sperme congelé, il est impératif de prévenir le CECOS dès le début de la stimulation afin que les paillettes soient déposées au laboratoire de FIV. 
CECOS 04 67 33 62 99

Fécondation

Les biologistes réalisent, le jour même de la ponction et du recueil de sperme, la FIV ou la FIV-ICSI en fonction de votre dossier.

Plus d'info sur la Fécondation in vitro 

Transfert des embryons

Le transfert est réalisé par un gynécologue de l’équipe  dans la salle de transfert, située dans le laboratoire d’AMP. 

  • Ce transfert est réalisé l’après-midi à partir de 14h et le week-end à partir de 11h.
  • La présence des deux membres du couple est indispensable.
  • Eviter de vider la vessie juste avant le transfert.
  • N’oubliez pas de vous munir de  vos pièces d’identité.

 

Un entretien avec un biologiste aura lieu préalablement. 

En règle générale, un seul embryon est transféré. A titre exceptionnel, deux embryons peuvent être replacés, après discussion avec vous. Notre objectif est de trouver le meilleur équilibre entre obtenir une grossesse et réduire le risque d’avoir une grossesse multiple.

Dans la majorité des cas, le transfert d’embryon est une intervention de courte durée, indolore et sans danger. Aucune anesthésie n’est nécessaire. Un spéculum est placé dans le vagin pour faciliter l’accès à l’utérus. Puis, est introduit dans la cavité utérine, en passant par le col de l’utérus, un tube très fin en matière plastique (cathéter) contenant les embryons.

Dans les jours qui suivent, vous pouvez mener une vie normale mais calme et reprendre votre travail, sauf contre-indication médicale mais cela reste exceptionnel.  Vous devez cependant éviter les longs trajets en voiture, le port de charges lourdes, et la station debout prolongée.

Détection de la grossesse

A la fin du transfert, une ordonnance pour le test de grossesse vous est remise  par le gynécologue. Il y figure la date exacte à laquelle vous devez faire la prise de sang.   Après la réimplantation des embryons dans l’utérus, succède une période d’attente qui peut être difficile. Il vous faudra patienter environ 2 semaines avant de connaître l’issue de votre traitement de FIV : la grossesse ou le retour de vos règles.

A ce stade de la tentative, il faut :

Suivre attentivement le traitement qui vous a été prescrit à la suite de la ponction (progestérone qui permet de favoriser la nidation de l’embryon).

Faire les dosages de B hCG (test de grossesse) selon la prescription que l’on vous a remise.

Communiquer impérativement par fax,  les résultats positifs ou négatifs au laboratoire de FIV et aux sages-femmes de l’équipe.

Durant cette période d’attente, nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Nous avons cependant créé une rubrique questions -réponses pour répondre aux questions qui reviennent fréquemment. Si vous n’y trouvez pas vos réponses, vous pouvez appeler le secrétariat de médecine de la reproduction qui y répondra ou vous réorientera vers la personne adéquate. N’hésitez pas à l’appeler.

Secrétariat AMP : 04 67 33 64 81
Laboratoire FIV : 04 67 33 64 04

Lors de votre tentative de Fécondation in Vitro, l’équipe vous a informé de la possibilité de congélation des embryons et vous avez à cet effet signé une autorisation de congélation.

Depuis 2011, notre Centre pratique exclusivement la technique de la vitrification («  congélation ultra-rapide »). Cette méthode permet de vous offrir de réelles chances de succès puisque 90% des embryons survivent au processus de réchauffement.

La congélation embryonnaire peut vous être proposée dans deux situations :

  • Congélation des embryons surnuméraires : après le replacement embryonnaire, les embryons restants de bonne qualité et avec une évolution favorable peuvent être congelés. Dans ce cas, il faudra transférer ce ou ces embryons congelés avant toute nouvelle tentative de Fécondation In Vitro.
  • Congélation des embryons dans le cadre d’un «  Freeze all  » : dans certaines situations, les conditions ne sont pas réunies pour permettre un replacement embryonnaire frais avec de réelles chances de grossesse (risque d’hyper-stimulation, endomètre de mauvaise qualité, taux de progestérone élevé le jour du déclenchement, multiples échecs antérieurs, etc.). Dans ce cas, le ou les embryons qui auraient été choisis pour le transfert sont congelés et seront replacés de façon différée (1 cycle de repos est nécessaire).

 

Le protocole de replacement des embryons congelés est décidé par votre médecin une fois les embryons vitrifiés. Il est moins contraignant que pour une FIV et il n’existe pas de liste d’attente. 

Dès que vous avez les règles qui suivent la ponction, contactez le secrétariat d’AMP clinique 04 67 33 64 81 pour que votre médecin puisse prescrire le protocole de transfert d’embryon congelé. On vous enverra les ordonnances par courrier.

Il existe 3 types de protocole :

Pour les 3, il faudra joindre les sages-femmes le premier jour des règles aux 04 67 33 64 38. Elles vous donneront la date du premier monitorage : 

  • Le TEC sur cycle spontané : aucun traitement n’est administré. Plusieurs monitorages avec prise de sang et échographie peuvent être nécessaires afin de détecter le moment de l’ovulation naturelle. La sage-femme vous indiquera la date du transfert (cette date est définie de façon précise  en fonction du jour de l’ovulation et du jour de congélation des embryons).
  • Le TEC sur cycle artificiel ou THS (traitement hormonal substitutif) : ce protocole prépare l’endomètre sans qu’il y ait besoin d’ovulation. Vous prendrez du Provames 6 mg par jour pendant environ 15 jours. Puis un monitorage (une échographie, sans prise de sang) est prévus afin d’évaluer la qualité de l’endomètre. Si l’endomètre est prêt,  la progestérone est rajoutée au provames afin de maturer  l’endomètre, pendant une durée qui vous sera indiquée par la sage-femme. Elle vous indiquera aussi la date du transfert.
  • Le TEC sur cycle stimulé : en l’absence d’ovulation, il peut être nécessaire d’utiliser ce protocole pour induire une ovulation. De petites doses d’hormones FSH injectables, vous seront administrées dans ce cas. Plusieurs monitorages seront souvent nécessaires afin de détecter le moment de l’ovulation

 

Procédure de demande de don d'ovocyte

Vous avez été adressé par votre gynécologue ou votre médecin traitant pour une demande de don d’ovocytes.

L’indication sur la demande d’accès au don d’ovocyte sera confirmée suite à une consultation avec un médecin de l’équipe (Dr Brunet, Dr Greck-Chassain).

Validation du dossier pour don d'ovocyte

La validation de votre dossier se fait lors d’une réunion pluridisciplinaire entre l’ensemble des praticiens en charge de votre dossier. 

 

Ouverture du dossier CECOS pour don d'ovocyte

  • Première consultation : L’ouverture de votre dossier se fera  auprès du CECOS lors d’une consultation avec un médecin biologiste (Dr Loup-Cabaniols). La date administrative de l’ouverture de votre dossier est fixée par cette consultation. 
    A l’issue de cette consultation un bilan sérologique pour les deux membres du couple vous sera prescrit et, si besoin, des explorations médicales ou génétiques supplémentaires.
  • Deuxième consultation : un deuxième rendez-vous avec le Dr Loup Cabaniols au CECOS finalisera votre demande avec l’ensemble des résultats.
    Le même jour, vous rencontrerez  Mme Cannat , psychologue clinicienne au CHU de Montpellier, (service  de psychologie médicale Hôpital Lapeyronie) pour un entretien psychologique obligatoire pour les deux membres du couple.   

Le temps d’attente par la suite pour accéder au don dépendra de plusieurs paramètres : spécificité d’attribution, participation à l’effort du don en adressant des donneuses au centre…

Dans l’attente de votre attribution une consultation annuelle avec le médecin et le biologiste en charge de votre dossier est souhaitable. 

 

Tribunal de Grande Instance

Vous devrez faire une démarche auprès du TGI pour la reconnaissance de l’enfant à venir issu de la prise en charge en don de gamètes.

Cette dernière vous sera expliquée à l’issue de la deuxième consultation avec le Dr Loup Cabaniols.

 

Attribution des ovocytes dans le cadre du don d'ovocyte

Si l’ensemble de ces démarches ont permis de valider votre demande, une consultation d’attribution auprès du CECOS et d’un médecin du centre d’AMP pour la prescription du traitement vous sera proposée. Votre dossier sera actualisé : sérologies, document du TGI, spermogramme….

Un cycle d’essai pour valider le traitement préparatoire au transfert vous sera prescrit avant le cycle de transfert d’embryon issu du don d’ovocyte.

 

NUMEROS UTILES ET CONTACTS

SECRETARIAT DON D’OVOCYTE : 04 67 33 25 35

CECOS Secrétariat : 04 67 33 62 99

Fax CECOS : 04 67 33 59 49

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Pour chaque consultation au CHU vous devez faire un dossier administratif (étiquettes), vous devez vous présenter avec la carte vitale et le justificatif de mutuelle pour les deux membres du couple au moins 30 mn avant la consultation.

 

Procédure de don de sperme

1. Ouverture du dossier de demande de don de sperme

Vous avez été adressé par votre gynécologue, votre médecin traitant ou votre uro-andrologue pour une demande de don de sperme.

L’ouverture de votre dossier se fait auprès du CECOS (Centre d’Etude et de Conservation des Oeufs et du Sperme) lors d’une consultation avec un médecin biologiste (Dr Loup-Cabaniols). 

La date administrative de l’ouverture de votre dossier est fixée par cette consultation. L’indication sur la demande d’accès au don de sperme sera validée lors de cette consultation.
A l’issue de cette consultation un bilan sérologique pour les deux membres du couple vous sera prescrit ainsi qu’un bilan gynécologique pour madame soit auprès de votre gynécologue habituel si c’est lui qui vous adresse soit auprès d’un des médecins du centre d’AMP du CHU de Montpellier (consultation de gynécologie)

Une deuxième consultation avec le médecin du CECOS sera programmée à un mois ainsi qu’un entretien psychologique obligatoire pour les deux membres du couple auprès de Mme Cannat, psychologue clinicienne au CHU de Montpellier (service de psychologie médicale, Hôpital Lapeyronie).

2. Tribunal de Grande Instance

Vous devrez ensuite faire une démarche auprès de votre Tribunal de grande instance (TGI) pour la reconnaissance de l’enfant à venir issu de la prise en charge en don de gamètes.

3. Validation du dossier

La validation de votre dossier se fait lors d’une réunion pluridisciplinaire entre l’ensemble des praticiens en charge de votre dossier.

Le temps d’attente par la suite pour accéder au don dépendra de plusieurs paramètres : spécificité d’attribution, participation à l’effort du don en adressant des donneurs au centre…

4. Délivrance des paillettes de don de sperme

Si l’ensemble de ces démarches ont permis de valider votre demande, un premier courrier du CECOS vous sera adressé vous demandant certaines pièces manquantes de votre dossier : sérologies récentes, document du TGI…

Un deuxième courrier du CECOS vous permettra de démarrer le cycle de traitement chez Madame nécessaire à la réalisation de l’insémination ou de de la  FIV/ICSI.

  • Si vous êtes suivi par un gynécologue extérieur au CHU qui pratique les techniques d’AMP : vous devez vous mettre en relation avec lui et le laboratoire d’AMP qui prendra en charge la préparation des paillettes du donneur qui vous est alloué.
  • Si vous êtes suivi au CHU de Montpellier, vous devez prendre un rendez-vous avec un gynécologue de l’équipe d’AMP qui établira le protocole de traitement, (consultation de gynécologie) et un rendez-vous avec un biologiste du laboratoire d’AMP qui sera en charge de la préparation des paillettes de sperme (consultation de gynécologie, équipe du Pr Hamamah).

Quoi qu’il en soit, il vous sera demandé d’avertir le CECOS IMPERATIVEMENT en début de cycle de stimulation de façon à anticiper la sortie des paillettes en vue de la tentative.
La présence des deux membres du couple sera nécessaire lors de la délivrance des paillettes.

NUMEROS UTILES ET CONTACTS

CECOS secrétariat : 04 67 33 62 99
Consultation gynécologie prise de rendez-vous : 04 67 33 64 52
Secrétariat médecine de la reproduction : 04 67 33 64 81
Secrétariat Laboratoire d’AMP : 04 67 33 64 02
Fax CECOS : 04 67 33 59 49

INFORMATIONS PRATIQUES

CECOS : Hôpital Arnaud de Villeneuve, rez de chaussée en face de la consultation de Gynécologie

Consultation de Gynécologie : Hôpital Arnaud de Villeneuve, rez de chaussée

Laboratoire d’AMP : Hôpital Arnaud de Villeneuve, rez de chaussée

Pour chaque consultation au CHU vous devez faire un dossier administratif (étiquettes), vous devez vous présenter avec la carte vitale et le justificatif de mutuelle pour les deux membres du couple au moins 30 mn avant la consultation.

QUESTIONS DIVERSES  

Le suivi de la grossesse doit-il se faire au CHU ? 

Il n’y a pas d’obligation, vous pouvez être suivie et accoucher dans la maternité de votre choix.

Les grossesses issues du don sont-elles des grossesses à risque particulier ?

Non, la grossesse sera suivie comme toute grossesse. Il n’y a pas de prise en charge spécifique.

Si l’on veut un deuxième enfant quelle est la marche à suivre ?

Attention vous devez rouvrir un dossier et refaire le même parcours que pour votre première demande, il est donc nécessaire d’anticiper votre deuxième demande rapidement après la naissance du premier bébé.

 

Lorsque votre médecin référent repère chez vous une pathologie qui peut être traitée par chirurgie, il va vous orienter vers un des chirurgiens de la reproduction de l'équipe :

  • Dr TORRE Antoine
  • Dr VINCENS Claire
  • Dr VINTEJOUX Emmanuelle

RDV Consultation : 04 67 33 64 52

 

Lors de cette consultation, un examen clinique sera probablement renouvelé.  Une explication de l'intervention proposée vous sera donnée : 

  • le type d'intervention : coelioscopie et/ou  hystéroscopie et/ou laparotomie
  • le but de l'intervention : exploratrice / réparation tubaire / exérèse endométriose, fibrome, etc. 
  • vos chances de grossesse post chirurgie
  • les risques opératoires
  • la durée d'arret de travail
  • le mode d'hospitalisation : ambulatoire ou hospitalisation complète
  • la signature des consentements opératoires

Une consultation anesthésie est nécessaire si l'intervention a lieu sous anesthésie générale. Le RDV vous sera donné secondairement par la secrétaire de programmation des interventions chirurgicales.
Secrétaire de programmation des interventions : 04 67 33 64 22 

Si vous êtes hospitalisée en ambulatoire

La secrétaire vous dira si c'est :

- en unité de chirurgie ambulatoire au 3ième  étage d'ADV en prenant les ascenseurs situé à droite de l'accueil général

- en hôpital de jour gynécologie : à gauche de l'accueil , après les consultations gynécologie sur la droite dans la serre

Si vous êtes hospitalisée en hospitalisation complète

Vous pourrez faire les étiquettes d'hospitalisation à l'accueil général.

Vous serez reçue vers 15h la veille de l'intervention dans le service de gynécologie au 2ème étage (ascenseurs à gauche de l'accueil général puis en face de la consultation de gynécologie).