Accueil du patient

Des web ateliers pour communiquer à nouveau avec les patients

Le service des soins en traitements intensifs dédié à la lymphologie a dû comme tous les autres services du CHU de Montpellier s’adapter à la crise du Covid-19. Comment l’équipe s’organise-t-elle aujourd’hui ? Est-elle désormais en mesure d’accueillir ses patients ? Autant de questions ouvertes. Témoignage du Dr S. Mestre Godin, praticien hospitalier du service de médecine vasculaire.

Publié le

Service : Médecine Vasculaire

Si pendant deux mois et demi, l’unité de Lymphologie n’a pu prendre en charge les patients relevant d’une hospitalisation, les consultations ont repris depuis début de mai ainsi que les séances d’auto-soins réalisées avec l’équipe para médicale. L’équipe, composéede deux infirmières, deux kinésithérapeutes, cinq médecins et une secrétaire, accueille habituellement jusqu’à six patients par jour, trois le matin et trois l’après-midi.

Des perspectives positives pour une reprise progressive 
« Les hospitalisations reprendront progressivement dès la semaine du 29 juin, note le docteur Mestre.Et àla fin du mois, nous pourrons à nouveau accueillir des patients en traitement intensif, jusqu’à trois à quatre personnes par jour. Ce sera une première phase et, ce, jusqu’à septembre, où le service devrait retrouver un rythme normal. » En attendant, l’équipe se mobilise pour mettre en place des ateliers web vidéo à l’attention des patients, des ateliers initialement proposés au sein du CHU. Formées en deux temps, médecins, kinésithérapeutes et infirmières pourront proposer des ateliers retransmis depuis Saint-Eloi. Ils permettront aux patients de suivre depuis chez eux des ateliers de programme d’éducation thérapeutique « LYMPHEDUC ».

Lancement des web-ateliers dès le 19 juin
Auto-soins, automassages des membres atteints d’un lymphœdème, auto-bandages mais aussi ateliers d’initiation au yoga et à la méditation, nutrition et activités physiques, ces ateliers permettront également à l’équipe d’aborder des questions essentielles pour que les patients apprennent à mieux connaitre, comprendre et accepter leur maladie et les risques qu’elle représente.
« Finalement, ces ateliers web permettent d’élargir l’offre à des patients qui habituellement ne participent pas aux ateliers car ils habitent trop loin du CHU explique Géraldine Davidou, infirmière. Avec ces web ateliers, nous pourrons cibler un plus large public, ce qui est très positif. »
Le premier atelier est prévu le 19 juin. Il portera sur trois thématiques : Les risques infectieux, nutrition et Méditation et lymphœdème. « Normalement, ces ateliers ont lieu deux fois par an et durent deux jours, connectés depuis chez soi sur écran, l’attention n’est pas la même forcément. Nous devrons rythmer nos ateliers de manière à ce que les patients soient toujours attentifs et dans la dynamique. Ils dureront donc moins longtemps et seront entrecoupés de pauses plus régulières », conclu l’infirmière. 

Zoom sur l’équipe du service des soins en traitements intensifs de lymphologie
5 médecins : Pr Isabelle Quéré ; Dr Sandrine Mestre ; Dr Murielle Benhamou ; Dr Virginie Soulier Sotto ; Dr Emilie Valdelièvre
2 kinésithérapeutes : Patricia Marquez Cardenas et Hélène Pourquier
2 infirmières : Agnès Blanc et Géraldine Davidou
1 secrétaire : Stéphanie Badouaille