Cellule d'Urgence Médico-Psychologique (CUMP)

Les CUMP (Cellule d’Urgence Médico-Psychologique) sont en charge de l’urgence médico-psychologique. Elles s’adressent aux victimes de catastrophes naturelles, ou d’évènements impliquant un grand nombre de victimes et/ou susceptibles d’entraîner d’importantes répercussions psychologiques en raison de leur nature (accidents, attentats, catastrophes,…). Son objectif est de repérer et prévenir les pathologies post-traumatiques chez les impliqués adultes et enfants, mais aussi les sauveteurs.

Dans la région Occitanie, il existe une CUMP dans chacun des 13 départements. La CUMP régionale est localisée sur Toulouse, elle centralise et assure le lien entre les CUMP départementales et leur organisme de tutelle : l’ARS. La CUMP de Montpellier bénéficie du statut de CUMP renforcée, ce qui implique un rôle de soutien à la CUMP régionale dans sa mission de coordination et de renfort.

Que fait cette cellule ?

Suite à une demande du SAMU-Centre 15, la Cellule d'Urgence Médico-Psychologique du CHU, dite CUMP, intervient dans tout le département et parfois en renfort sur les départements limitrophes, dans les situations collectives d'événements catastrophiques, susceptibles d'entraîner des pathologies post-traumatiques.

Lors de catastrophe, en fonction du nombre de victimes, de la désorganisation sociale engendrée et du moment de l'intervention (entre 2 et 10 jours environ), l'équipe de l'urgence médico-psychologique sera constituée d'infirmiers, psychiatres et psychologues, parfois renforcée par d'autres professionnels.   

 

L’intervention se fait en fonction :

  • Du nombre +/- grand d’impliqués directs (victimes)
  • De l’impact traumatique collectif de l’évènement  
  • Du délai entre l’évènement et l’appel (entre 2 et 10 jours environ)

 

L'intervention peut être de quatre formes :

  • conseil
  • intervention immédiate
  • intervention post-immédiate
  • orientation vers les Urgences et/ou partenaires de soins

    Volet soins (les interventions et leurs évaluations) 

    • renfort d'une CUMP départementale en cas d'événement dépassant ses capacités d'intervention
    • participation aux différents exercices
    • développement local de consultations spécialisées dans le psycho traumatisme par la formation et les relais auprès de professionnels assurant, en aval, la prise en charge des patients.

     

    Volet animation

    • formation initiale et continue des personnels volontaires de l'urgence médico-psychologique et en appui des CUMP départementales, sensibilisation de l'ensemble des acteurs de santé de la région susceptibles d'être concernés.
    • travail en réseau avec l'ensemble des partenaires

     

    Volet administratif

    • centralisation au niveau de la région, pour le compte de l'ARS, des listes des personnels volontaires
    • réalisation pour l'ARS, du rapport régional de l'activité des CUMP qui est transmis au psychiatre référent national.

    Décret du 07 janvier 2013 (situations sanitaires exceptionnelles)

    Instruction du 7 février 2014 (organisation de la prise en charge de l'urgence médico-psychologique) 

    Arrêté du 24 février 2014 (modalités d'intervention, liste des établissements)

     

    L’équipe CUMP 34 est composée de 4 membres permanents :

    • un psychiatre coordinateur
    • une psychologue
    • une infirmière
    • une secrétaire

    Tous sont formés au psychotraumatisme et à la prise en charge d’urgence.

     

    Chaque année, entre 40 et 50 volontaires formés (psychiatres, psychologues, infirmiers, cadres de santé, assistants sociaux, éducateurs, etc.) viennent renforcer l’équipe CUMP permanente.

    Savez-vous que cette cellule est une unité de soins de l'hôpital et qu'elle est constituée de professionnels de santé volontaires ? Et si au CHU c'était vous ?

     

    Les volontaires sont des agents du CHU tels qu'infirmiers, psychologues, psychiatres formés au psychotraumatisme mais aussi ambulanciers, aides soignants, assistants sociaux sensibilisés à la prise en charge psychologique.

    Tous s'engagent en signant une charte et sont nommés par l'Agence Régionale de Santé.

    Un message d'alerte peut leur être adressé à tout moment. Ils participent alors à l'intervention s'ils le souhaitent et s'ils sont disponibles (le temps d'intervention pourra être récupéré).

    Dynamisme, esprit d'équipe, bon sens et empathie sont les qualités qui potentialisent les savoirs théoriques pour apporter aux personnes traumatisées une aide pertinente.   

    Contact