Établissements

Lapeyronie, Saint Eloi, Gui de Chauliac, Arnaud de Villeneuve... autant de noms illustres qui résonnent aujourd'hui, aux oreilles des Montpelliérains, comme des lieux d'exercice d'une médecine d'excellence à laquelle ils sont profondément attachés.

C'est en 1137 que les premiers témoignages de la médecine à Montpellier sont retrouvés.

Avec la plus ancienne faculté du monde occidental, le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier a donc derrière lui une tradition médicale séculaire.

Soins, enseignement, recherche

Aujourd'hui, positionné comme un pôle sanitaire de premier plan avec huit établissements intervenant dans tous les domaines de la santé, il occupe le cinquième rang des Centres Hospitaliers Universitaires de France.

D'une capacité de 3000 lits, employeur de 10 000 personnes, il se hausse au premier rang des entreprises de la région.

Au service de trois missions essentielles recouvrant les soins, l'enseignement et la recherche, il intervient aussi dans les domaines du social et de la prévention.

Neuf écoles spécialisées accueillent chaque année 800 étudiants. Ouvert aux technologies de pointe, possesseur d'un équipement médical performant, il s'inscrit dans une trajectoire de progrès et d'innovation.

Sensible à la qualité de l'accueil, le personnel, par son savoir-faire et sa compétence, confère au Centre Hospitalier les vertus d'un hôpital à visage humain.

Ces valeurs contribuent à faire du CHU un établissement public de haut niveau où toutes les équipes sont à l'écoute de chaque patient afin de faciliter son séjour à l'hôpital.